Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme des retraites : 1 400 manifestants dans les rues d'Amiens, 300 à Abbeville

-
Par , France Bleu Picardie

La mobilisation contre la réforme des retraites a rassemblé 1 400 manifestants ce vendredi dans les rues d'Amiens. À Abbeville, 300 personnes ont également défilé pour demander le retrait du projet de retraite universelle porté par le gouvernement.

1 400 manifestants se sont rassemblés dans les rues d'Amiens ce vendredi 24 janvier
1 400 manifestants se sont rassemblés dans les rues d'Amiens ce vendredi 24 janvier © Radio France - Alexandre Lepère

Annoncée comme une mobilisation "puissante" par la CGT, la manifestation intersyndicale contre la réforme des retraites a réuni entre 1 400 et 5 000 participants ce vendredi 24 janvier, selon les sources. Des chiffres globalement similaires au dernier cortège du jeudi 16 janvier, marqué par la venue de Jean-Luc Mélenchon. 

Dans les rangs ce vendredi, des étudiants de l'UPJV, des avocats, des hospitaliers, des cheminots, et des salariés du privé, dont une trentaine de l'entreprise aéronautique Stelia, basée à Méaulte.

Alors située dans le quartier de la Gare, juste à côté du rectorat, la manifestation a été marquée par l'énervement d'un conducteur impatient. Voulant continuer son chemin malgré le passage du cortège, le conducteur a traîné deux manifestants accrochés à sa voiture, sur quelques mètres. L'incident n'a pas fait de blessé. 

En amont de la manifestation ce vendredi matin, la CGT Energie Somme-Oise a également revendiqué des coupures électriques à la préfecture de la Somme, au siège local d'Enedis, à la CAF d'Amiens ou encore des feux tricolores sur l'esplanade Branly.

À Abbeville, 300 personnes ont aussi défilé pour demander le retrait de la réforme des retraites portée par le gouvernement, malgré le début de la contestation le jeudi 5 décembre dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess