Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Réforme des retraites : la députée de Saint-Nazaire annule sa permanence délocalisée

-
Par , France Bleu Loire Océan

La députée LREM de Saint-Nazaire, Audrey Dufeu-Schubert a décidé d'annuler sa permanence délocalisée vendredi 17 janvier à Montoir-de-Bretagne.Des appels à manifester devant la mairie avaient été lancés dans le cadre du mouvement contre la réforme des retraites. La parlementaire évoque des menaces.

Audrey Dufeu-Schubert annule sa permanence décentralisée
Audrey Dufeu-Schubert annule sa permanence décentralisée © Maxppp - Vincent Isore

Montoir-de-Bretagne, France

Dans un communiqué, la députée LREM de Saint-Nazaire, Audrey Dufeu-Schubert annonce qu'elle annule sa permanence délocalisée vendredi à Montoir-de-Bretagne, "au regard des intentions d’actions de certains groupes de personnes et des menaces à mon égard." Sur les réseaux sociaux, une manifestation était annoncée dans le cadre de la contestation contre la réforme des retraites. 

La députée dit avoir pris cette décision pour "pour préserver les citoyens qui souhaitaient venir à ma rencontre et pour préserver les employés de la mairie de Montoir de Bretagne afin qu’ils travaillent dans un climat serein". Lors du mouvement des Gilets Jaunes .La parlementaire avait déjà dû écourter une réunion à Saint-Nazaire.

Depuis près d'un an, mon travail de parlementaire est pris en otage localement par seulement quelques-uns qui empêchent les débats démocratiques de s'exercer.  Je le regrette d'autant plus que ma porte a toujours été ouverte, notamment aux organisations syndicales que je rencontre régulièrement (...)". Audrey Dufeu-Schubert

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu