Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : les étudiants concernés, mais peu mobilisés

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Si le syndicat UNEF appelle les étudiants à manifester contre la réforme des retraites, ceux de Moselle se préoccupent davantage de la question de la précarité sur laquelle ils se mobilisent depuis plusieurs mois.

Manifestation d'étudiants pour la grève du 5 décembre à Metz
Manifestation d'étudiants pour la grève du 5 décembre à Metz © Radio France - Cécile Soulé

Si les banderoles du syndicat UNEF étaient bien visibles dans la manifestation du jeudi 5 décembre à Metz, les étudiants n'étaient qu'une centaine à défiler contre la réforme des retraites. Jérémy Spiegel, étudiant messin et vice-président de l'UNEF Lorraine, l'admet, "la priorité est plutôt ce qui se passe maintenant : la précarité étudiante et le montant des bourses." Un sujet qui mobilise dans les universités depuis la tentative de suicide d'un étudiant à Lyon début novembre. 

Les étudiants se sentent concernés, mais "c'est un peu loin pour eux" explique Jérémy Spiegel, invité de France Bleu Lorraine en cette nouvelle journée de mobilisation intersyndicale

"On sait définitivement qu'on aura pas la même retraite de nos parents ou nos grand-parents. Mais cela reste compliqué de mobiliser" poursuit l'étudiant qui n'envisage pas pour le moment de blocages de facultés, comme cela fut le cas ces derniers mois. "Ce que nous voulons, c'est que le plus grand nombre d'étudiants se rassemblent pour instaurer un vrai rapport de force avec le gouvernement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu