Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : les lycéens s'invitent à la 6e journée de grève interprofessionnelle à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit en France. Il s'agit de la 6e journée de grève interprofessionnelle depuis le début du mouvement. Ce jeudi 16 janvier, des lycéens ont rejoint le cortège à Reims.

Des lycéens rémois à la 6e journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites
Des lycéens rémois à la 6e journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites © Radio France - Aurélie Jacquand

Reims, France

Pour la sixième fois depuis le 5 décembre, l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, CFE-CGC et trois organisations de jeunesse) appelle à "une journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations" ce jeudi 16 janvier. 

L'enjeu pour ces syndicats est de retrouver une mobilisation conséquente après une journée d'actions locales mardi peu suivie et des journées nationales en recul: le 11, la police avait dénombré 149.000 manifestants après 452.000 jeudi 9 janvier, contre 805.000 lors de la première journée du 5 décembre.

À Reims, le rendez-vous était donné à 10 heures devant la Maison des Syndicats. Selon notre reporter sur place, environ un millier de personnes participent au rassemblement. Ils sont 1500 selon les syndicats et 700 selon la police. Ce matin, les élèves du lycée polyvalent Franklin Roosevelt de Reims ont bloqué l'établissement et rejoint le cortège. 

À Charleville-Mézières (Ardennes), une trentaine de militants de la CGT se sont réunis devant le commissariat en soutien à un adhérent du syndicat qui est retraité. Il est ce jeudi matin toujours auditionné. La police lui reproche d'avoir craché sur un fonctionnaire de police à la fin de la manifestation du 9 janvier dernier. Lors de son interpellation sur place, ce septuagénaire est tombé à terre et a cassé son dentier. Selon la CGT, il n'y avait pas eu de sommation.

Des militants de la CGT réunis devant le commissariat à Charleville-Mézières - Radio France
Des militants de la CGT réunis devant le commissariat à Charleville-Mézières © Radio France - Alexandre Blanc
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu