Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : les opposants prêts à sacrifier Noël

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Alors que le Premier ministre reçoit les partenaires sociaux ce mercredi au lendemain d'une troisième journée de mobilisation syndicale, les opposants à la réforme des retraites se disent prêts à sacrifier les fêtes de fin d'année.

Les opposants à la réforme des retraites au Mans sont prêts à sacrifier les fêtes
Les opposants à la réforme des retraites au Mans sont prêts à sacrifier les fêtes © Radio France - Olivia Cohen

Édouard Philippe a fait part ce mardi, troisième jour de mobilisation, de sa "détermination totale" à mener à bien la réforme des retraites. Malgré tout, dans l'espoir de calmer la colère, le Premier ministre reçoit les organisations syndicales à 13h30 ce mercredi, 14e jour de grève dans les transports. 

La SNCF se veut rassurante à l'approche des fêtes de fin d'année : la compagnie assure qu'elle pourra transporter ce week-end tous les voyageurs déjà munis d'un billet TGV. Seules contraintes : des changements d'horaires et d'itinéraires à prévoir.

"Si tous les salariés faisaient bloc et manifestaient tous ensemble dans la rue, ça ferait un Noël vachement joyeux !" - Olivier Guixe, CGT - Radio France
"Si tous les salariés faisaient bloc et manifestaient tous ensemble dans la rue, ça ferait un Noël vachement joyeux !" - Olivier Guixe, CGT © Radio France - Olivia Cohen

Les gens préfèrent passer les fêtes chez les grands-parents ou une baisse de 500 euros sur leur pension ? - Patrick, retraité

Quelques heures avant cette nouvelle réunion, la CGT reste sur ses positions et demande le retrait du projet. Julien Palleja, secrétaire du syndicat CGT des cheminots de la Sarthe, refuse qu'on fasse porter le chapeau aux cheminots : "Tout ira bien pour les fêtes si le gouvernement retire son projet !"

Beaucoup de Français redoutent de ne pas pouvoir passer les fêtes en famille, faute de train. Patrick, cheminot retraité affilié à la CGT, redoute une baisse de 100 voire 200 euros sur ses 1.200 euros de retraite, alors il s'adresse à tous ceux qui craignent que Noël soit gâché : "Noël, c'est tous les ans finalement... Les gens préfèrent passer les fêtes chez les grands-parents ou une baisse de 500 euros sur leur pension de retraite ?"

J'ai pas très envie de mourir au boulot ! - Jade, 11 ans

Olivier Guixe, cheminot et secrétaire général de l'Union fédérale des cadres et maîtrises de la CGT pour la Sarthe, en rajoute une couche : "Si tous les salariés faisaient bloc et manifestaient tous ensemble dans la rue, ça ferait un Noël vachement joyeux !"

"Si tous les salariés faisaient bloc et manifestaient tous ensemble dans la rue, ça ferait un Noël vachement joyeux !" - Olivier Guixe

Dans le cortège de ce mardi emmené par la CGT au Mans et qui a rassemblé 5.200 manifestants, de nombreux citoyens lambda sont sur la même ligne : pour Romain, enseignant, la balle est dans le camp du gouvernement. Pour les fêtes, Romain fera du covoiturage au lieu du train pour retrouver sa famille à Bordeaux.

Aurélien, ouvrier métallurgiste, est lui aussi prêt à faire une croix sur la trêve des confiseurs. Il est venu manifester avec sa collégienne de fille. Jade ne croit plus depuis longtemps au père Noël et encore moins en un avenir rose : "J'ai pas très envie de mourir au boulot !"

Dans le cortège des manifestants au Mans, Jade, 11 ans, ne veut pas "mourir au boulot !" - Reportage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu