Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : manifestations en demi-teinte en Pays de Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les manifestations contre le projet de réforme des retraites se poursuivent en Pays de Savoie. Deux cortèges ont défilé mais ont rassemblé moins de monde ce mardi. Selon la police, 900 personnes ont manifesté à Chambéry et 300 à Annecy. C'est 5 fois moins que jeudi dernier.

Les personnes manifestant contre le projet de réforme des retraites étaient moins nombreuses ce mardi dans les rues de Chambéry et d'Annecy
Les personnes manifestant contre le projet de réforme des retraites étaient moins nombreuses ce mardi dans les rues de Chambéry et d'Annecy © Radio France - Nicolas Joly

Les passants ont vu défiler moins de monde que d'habitude dans les rues de Chambéry et d'Annecy ce mardi. Au 41e jour de mobilisation contre le projet de réforme des retraites, les cortèges ont perdu un peu d'épaisseur. La police a compté près de 900 personnes à Chambéry et quelques 300 à Annecy.

Mobilisés jusqu'au bout ?

Dans le cortège chambérien, les drapeaux de la CGT flottent aux côtés de ceux de Force ouvrière. La plupart des manifestants portent sur le dos un gilet, rouge, rose ou jaune, qui témoigne de leur appartenance aux organisations qui animent la lutte contre le projet du gouvernement. Les manifestants sans couleur sont plus rares

Sébastien était l'un d'entre eux, mais il passe aujourd'hui devant le cortège sans s'arrêter : "Je suis content de voir que ça continue. Quand je peux être avec eux, je suis avec eux mais malheureusement on a tous nos contraintes et je ne peux pas être là en permanence." Même son de cloche chez Roland, habituellement au cœur des défilés, qui a dû passer son tour aujourd'hui. "J'ai d'autres activités mais je suis avec eux de tout cœur", lance-t-il.

Une solidarité silencieuse, presque invisible si l'on ne regarde que le nombre de manifestants dans les rues. "Il y a moins de personnes donc j'ai l'impression que ça s'essouffle un peu", constate Florence, retraitée qui regarde passer le cortège, "ça peut se comprendre après un mois de grève." Mais le soutien est bien présent dans les sondages. En effet, six Français sur dix disent soutenir la mobilisation sans pour autant descendre dans la rue (selon le baromètre Harris Interactive RTL AEF Info réalisé le 13 janvier).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu