Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Réforme des retraites : mobilisation en recul au Mans

-
Par , France Bleu Maine

A la veille des annonces du Premier ministre, cette deuxième mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites a moins rassemblé que la semaine précédente, 8.000 personnes contre 18.000 jeudi dernier, selon la CGT.

Le cortège s'est élancé de l'hôpital en direction de la préfecture
Le cortège s'est élancé de l'hôpital en direction de la préfecture © Radio France - Alice Kachaner

A la veille des annonces du premier ministre sur la réforme des retraites, une manifestation interprofessionnelle et intersyndicale s'est tenue au Mans ce mardi après-midi. Le défilé était moins fourni que jeudi dernier. Selon la CGT, ils étaient 8.000 à battre le pavé contre 18.000 la semaine dernière. De son côté, la préfecture annonce 3.400 manifestants pour ce mardi.

Une participation en recul, mais de nouveaux corps de métier dans le défilé

Une mobilisation en berne, mais dans le cortège on entend bien inscrire le mouvement dans la durée. Le secrétaire général de la CGT Sarthe, Didier Jousse, en veut pour preuve le ralliement de nouveaux manifestants, "les internes sont mobilisés à partir d'aujourd'hui en grève reconductible, les salariés d'Orange, La Poste à partir de demain", se félicite le syndicaliste. 

On va se battre jusqu'au retrait de ce texte, affirme un ouvrier de chez Yoplait

Les salariés du géant de l'agroalimentaire se sont organisés pour faire durer le mouvement. "_On fait grève 2-3 heures par jour, cela suffit à mettre un sacré bazar dans l'usine_. On peut continuer des mois et des mois comme ça, au moins jusqu'aux fêtes", avertit un ouvrier du géant américain de l'agroalimentaire.

Même stratégie du côté des enseignants. "On va organiser des roulements dans les établissements, pour pas que ce soient toujours les mêmes collègues en grève. On est déterminé", assure cette documentaliste du lycée Montesquieu au Mans. 

Ce mardi, 30% des enseignants en collège et lycée étaient grévistes dans la Sarthe, contre 70% la semaine dernière, selon le SNES 72.

La manifestation a réuni salariés du privé et du public au Mans
La manifestation a réuni salariés du privé et du public au Mans © Radio France - Alice Kachaner
Choix de la station

À venir dansDanssecondess