Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Réforme des retraites : les syndicats mayennais en ordre dispersé, deux manifestations mardi à Laval

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Mayenne

Dix jours après le début du mouvement de grève contre la réforme des retraites, deux nouvelles manifestations auront lieu mardi 15 décembre à Laval. L'une, pour la première fois, avec les syndicats réformistes. L'autre avec l'intersyndicale qui demande le retrait total du projet.

Près d'un millier de personnes dans les rues de Laval le mardi 10 décembre.
Près d'un millier de personnes dans les rues de Laval le mardi 10 décembre. © Radio France - Charlotte Coutard

Laval, France

Les syndicats de la Mayenne appellent désormais presque tous à manifester contre la réforme des retraites, y compris les réformistes. Le détail de la réforme, apportée par le Premier ministre Édouard Philippe le mercredi 11 décembre, n'a pas calmé la colère. Au contraire, elle a convaincu la CFDT, jusque-là favorable au projet, de se joindre aux cortèges. Le syndicat appelle donc à manifester mardi 15 décembre à Laval, aux côtés de l'Unsa et de la CFTC. Le rendez-vous est donné à 11h place du Jet d'eau, pour rejoindre la préfecture  à midi et demi.

3 syndicats réformistes manifestent pour la première fois

Ces trois syndicats réformistes sont favorables au régime universel de retraite à points. Mais ils demandent notamment la suppression de l'"âge d'équilibre" de 64 ans, ce seuil en-dessous duquel les retraités ne toucheront pas leur pension à taux plein, et au-dessus duquel ils auront un bonus.

Ils réclament également une meilleure reconnaissance de la pénibilité et une pension minimum plus élevée. Le gouvernement propose une retraite à 1000 euros, soit 85% du Smic pour une personne ayant fait toute sa carrière au Smic. La CFDT juge qu'une carrière complète au Smic "mérite une pension égale à 100% du Smic".

CGT, FO, FSU et Solidaires poursuivent leur mobilisation

Mardi, les syndicats mayennais partiront en ordre dispersé. L'intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires appelle également à manifester. Leur cortège partira quant à lui à 13h place de la Trémoille pour rejoindre l'hôpital. Eux demandent le retrait total de la réforme des retraites.

Le 5 décembre, plus de 3000 personnes avaient manifesté à Laval. Elles étaient environ 500 le samedi suivant et un millier mardi 10.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu