Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Réforme des retraites : retour sur la journée de mobilisation à Clermont-Ferrand et en Auvergne

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Les Auvergnats sont une nouvelle fois appelés à descendre dans la rue ce jeudi contre la réforme des retraites. Plus de 10.000 personnes sont présentes dans le cortège clermontois à l'occasion de cette 4e journée d'action nationale.

Clermont-Ferrand : 4e journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites
Clermont-Ferrand : 4e journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites © Radio France - Emmanuel Moreau

Cette 4e journée de mobilisation nationale intervient après les fêtes de fin d'année. Les organisations syndicales ont poursuivi leurs actions pendant cette période. Reprise du mouvement ou essoufflement ? Chacun va compter ses troupes après la pause des vacances scolaires. Notamment du côté des enseignants. 

La préfecture annonce un chiffre très modeste de participants: 6.000. Les syndicats sont eux plus généreux etr parlent de 15 à 20.000 personnes. Selon notre estimation, ce sont entre 10.000 et 12.000 personnes qui ont participé au défilé clermontois. Au premier jour du mouvement, 20.000 personnes avaient défilé dans la capitale auvergnate le 5 décembre dernier. La mobilisation reste donc importante avec ce long défilé dans les rues clermontoises. Une manifestation étrangement calme, très peu de slogans mais une foule apparemment déterminée. 

Des "tracteurs" au Puy

Des rassemblements étaient également organisés dans les autres villes auvergnates. Ils étaient environ un millier à Vichy et Moulins, 1.500 à Montluçon, 800 à Aurillac. Au Puy, les syndicats annoncent 5.000 personnes dans le défilé. Comme pour chaque journée de manifestation, un arrêté du préfet interdit la présence de tracteurs en ville, les agriculteurs ont répondu avec humour. Ils ont apporté des petits tracteurs à pédales, ce qui a d'ailleurs amusé les policiers ponots.

Le cortège clermontois en images

En tête de défilé, la traditionnelle banderole intersyndicale. Les organisations "réformistes" sont un peu plus loin dans le cortège.

La CGT en marche contre la réforme des retraites  - Radio France
La CGT en marche contre la réforme des retraites © Radio France - Emmanuel Moreau

On retrouve aussi des entreprises du privé comme ici les salariés clermontois de Trelleborg (tuyaux industriels en caoutchouc).  

Les salariés clermontois de Trelleborg dans le cortège - Radio France
Les salariés clermontois de Trelleborg dans le cortège © Radio France - Emmanuel Moreau

Les salariés de la Banque de France à Chamalières défilent aussi derrière une banderole de la CGT

La CGT Banque de France dans le défilé - Radio France
La CGT Banque de France dans le défilé © Radio France - Emmanuel Moreau

Les avocats du barreau de Clermont-Ferrand réclament le maintien de leur régime spécial.

Les avocats du barreau de Clermont-Ferrand plaident pour le maintien de leur régime - Radio France
Les avocats du barreau de Clermont-Ferrand plaident pour le maintien de leur régime © Radio France - Emmanuel Moreau

Les enseignants et autres agents de l'éducation nationale ont ressorti les banderoles, les pancartes et les slogans après une pause pendant les vacances scolaires. 

L'éducation nationale dans le cortège - Radio France
L'éducation nationale dans le cortège © Radio France - Emmanuel Moreau

Transports en commun en pointillé

Cette nouvelle journée de mobilisation engendre des perturbations dans les services publics à commencer par les transports en commun. Le réseau T2C est très perturbé. Bus et tramways ne circulent que de 6 heures à 20 heures et ils sont suspendus depuis 9h15 pour la durée de la manifestation. Certaines lignes n'ont aucun bus de toute la journée.

Perturbations dans les écoles 

Un service minimum d'accueil est assuré pour 13 écoles, dont le taux prévisionnel d’enseignants grévistes est supérieur ou égal à 25%. Le SMA se déroulera au gymnase de Croix de Neyrat (Rue du Torpilleur Sirroco) de 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 16h. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu