Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Réforme des retraites : une centaine de manifestants réunis à Reims à la dernière minute contre le 49-3

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Une centaine de manifestants ont défilé ce dimanche après-midi à Reims (Marne), moins de 24h après l'annonce d'Édouard Philippe à propos de l'usage du 49-3 pour la réforme des retraites. L'appel a été lancé par plusieurs syndicats dans la matinée avant d'être relayé sur les réseaux sociaux.

Le cortège a parcouru les rues de Reims entre la sous-préfecture et l'opéra.
Le cortège a parcouru les rues de Reims entre la sous-préfecture et l'opéra. © Radio France - Enzo Hinsinger

"Macron nous retraite comme de la merde", derrière ce jeu de mots, une centaine de manifestants dont une quinzaine de gilets jaunes ont défilé ce dimanche après-midi à Reims (Marne). Moins de 24h après l'annonce d'Edouard Philippe à propos de l'usage du 49-3 pour faire passer sans vote la réforme des retraites. L'appel a été lancé par plusieurs syndicats dans la matinée, puis partagé sur les réseaux sociaux. Le "succès de cette mobilisation de dernière minute témoigne de la rage et de l'opposition au 49-3 et à la réforme des retraites", affirme Ghislain Bride, secrétaire UD CGT 51.

"Nous allons renforcer notre mobilisation et bloquer l'économie"

"Ce 49-3, ce passage en douce, un samedi, pendant un conseil des ministres lié à la base au coronavirus, c'est antidémocratique. L'enjeu de ces prochains jours est majeur. Nous sommes déterminés à faire reculer Macron. Nous allons renforcer notre mobilisation et bloquer l'économie, les entreprises et le pays", prévient Ghislain Bride.

Une autre manifestation est prévue à 17 heures ce dimanche devant la préfecture de la Marne à Châlons-en-Champagne, d'autres rassemblements seront organisés dans la semaine assurent les syndicats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu