Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Réforme du chômage : les plus précaires vont y perdre. Témoignages dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est ce vendredi qu'entre en vigueur la réforme de l'assurance chômage. Le gouvernement espère réaliser ainsi plus de 3 milliards d'euros d'économies. Pour les plus précaires, la durée et les montants d'indemnisation risquent de diminuer.

Agence Pôle Emploi de Sens (Yonne)
Agence Pôle Emploi de Sens (Yonne) © Radio France - Renaud Candelier

Premier constat à la sortie de l'agence Pôle Emploi de Sens (Yonne), pas grand monde n'est au courant de l'existence et du contenu de la réforme. En résumé, il faudra travailler plus pour être indemnisé. A commencer par ceux qui débutent, il faut désormais six mois minimum de travail pour toucher une première indemnisation et ça ne plait pas à Thomas : "je sors d'études et si je trouve un travail et que ce n'est que quatre mois, je ne vais pas avoir droit à mon chômage. Du coup je vais rester auprès de papa-maman ou vivre sur la petite réserve que je me suis faite."

Limiter l'indemnisation de ceux qui multiplient les contrats courts

Ceux qui vont y perdre le plus sont ceux qui cumulent les contrats courts et alertent avec des périodes d'indemnisation de Pôle Emploi. Ce sera plus compliqué de prolonger leurs droits qui risquent en plus de diminuer. Sandrine est concernée : "je suis auxiliaire de vie en soins sur les personnes âgées. En CDD, cela me va. Les CDI c'est difficile à avoir. _Je risque de moins être indemnisée_, c'est un peu la galère."

Une injustice estiment certains demandeurs d'emploi

Une galère que Mohammed appelle "injustice" : "En gros, on essaie de gratter le peuple, de faire des économies sur la majorité des gens qui ne s'en sortent pas très bien." Mais certains approuvent le principe de cette  réforme, comme Mickaël : "J'ai trente-deux ans et avant cela j'ai moi-même pas mal profité de Pôle Emploi. Travailler en interim et après _profiter des aides_, je l'ai fait, honnêtement, je ne vais pas mentir. Mais c'est quand-même mieux de travailler. Travailler pour mériter son dû, c'est la base quand-même."

Les cadres et les indépendants concernés

Parmi les autres mesures de cette réforme, la dégressivité des indemnités pour les cadres au bout de six mois et la possibilité d'être indemnisé pour les indépendants en cas de liquidation. En France 1,3 millions de chômeurs seront concernés par cette réforme.

Choix de la station

France Bleu