Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mobilisation se maintient à Saint-Étienne pour la deuxième manifestation contre la réforme du code du travail

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

Comme dans plusieurs villes en France, la CGT appelait à nouveau à la mobilisation ce jeudi à Saint-Étienne contre la réforme du code du travail. Les autorités ont recensé entre 1.500 et 2.000 manifestants, les syndicats entre 3.500 et 4.000.

Deuxième manifestation contre la réforme du code du travail à Saint-Étienne.
Deuxième manifestation contre la réforme du code du travail à Saint-Étienne. © Radio France - Noémie Philippot

La deuxième manifestation stéphanoise contre la réforme du code du travail organisée par la CGT, FSU et et Solidaires, était programmée à 10h30 ce jeudi, au départ de la Bourse du travail. Plusieurs centaines de personnes ont pris part au défilé. Les autorités évoquent entre 1.500 et 2.000 manifestants, les syndicats entre 3.500 et 4.000, soir un chiffre proche de la première manifestation, le 12 septembre (3.000 manifestants).

Ça concerne notre avenir et ça part en n'importe quoi" - Emma, manifestante de 19 ans

En tête du cortège stéphanois ce jeudi, une banderole "En marche contre Macron", brandie par des membres des Jeunes communistes de la Loire. Ils estiment être "entre 300 et 400" à défiler. Parmi ces jeunes manifestants, Emma, 19 ans. L' étudiante en deuxième année de licence d'anglais explique n'avoir "jamais participé à une manifestation de (sa) vie", alors qu'"il y en a eu beaucoup l'année dernière contre la Loi travail". "Là, pour moi, c'était important d'être inclus dans quelque chose, parce que ça concerne notre avenir et ça part en n'importe quoi", poursuit la jeune femme qui a voté pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, afin de "faire barrage à Le Pen".

Force ouvrière à nouveau aux côtés de la CGT

"Augmentez nos salaires, pas les actionnaires !", lance le speaker de la CGT au départ du cortège, devant la Bourse du travail de Saint-Étienne. "On est, on est là, on défend nos droits. Y aura pas de roi pour nous licencier !", entend-on du côté des militants FO. La section départementale de la Loire avait appelé, comme la semaine dernière, à rejoindre les manifestations de la CGT, à Saint-Étienne comme à Roanne. Même consigne en Haute-Loire pour le rassemblement prévu également ce jeudi matin au Puy-en-Velay.

Le syndicat FO dans la Loire a appelé ses militants à manifester aux côtés de la CGT.
Le syndicat FO dans la Loire a appelé ses militants à manifester aux côtés de la CGT. © Radio France - Noémie Philippot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess