Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : les cheminots maintiennent la pression et tentent de convaincre les non-grévistes !

lundi 23 avril 2018 à 17:19 Par Eric Le Bihan et Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

La CGT cheminots s'est mobilisée ce lundi en gare de Clermont-Ferrand pour redonner un coup de fouet à la mobilisation en allant à la rencontre de ceux qui travaillent, notamment dans l'encadrement. Le syndicat qui dénonce l'attitude de la direction concernant le matériel roulant.

Photo d'illustration : Gare SNCF de Clermont-Ferrand
Photo d'illustration : Gare SNCF de Clermont-Ferrand © Maxppp - Boileau Franck

Clermont-Ferrand, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Les syndicats de cheminots maintiennent la pression. Les militants de la CGT sont allés rencontrer les non-grévistes ce lundi en gare de Clermont-Ferrand... pour les inciter à rejoindre la grève ! En particulier les cadres. Des syndicats qui dénoncent un coup tordu de la direction de la SNCF. Cette dernière a envoyé à l'entretien 20 rames TER sur les 79 qui roulent en Auvergne. Conséquences, les jours sans grève, il n'y a pas assez de trains, même s'il y a des cheminots. 

Des rames mises volontairement en révision ?

La maintenance est effectuée régulièrement sur les rames TER, en fonction du kilométrage parcouru. Mais selon la CGT, le cycle d'entretien n'est plus respecté car de nombreuses rames ont été brutalement mises en révision lourde et envoyées dans le centre d'entretien de Lyon Vaise. Du coup, il n'y a plus assez des trains disponibles lors des trois jours sans grève. Gilles Escure, responsable de la CGT Cheminots de Clermont-Ferrand, affirme que "c'est aussi une perte financière pour les cheminots, car les mécaniciens ou les contrôleurs au travail ne perçoivent pas les primes qui vont avec". Une façon de pénaliser les grévistes, selon la CGT.

De nouvelles actions ce mardi

Les syndicats prévoient de s'inviter ce mardi matin au Comité d'Etablissement Auvergne à la gare de Clermont-Ferrand. Des cheminots viendront de toute la région pour marquer le coup. Par ailleurs, ils manifesteront à midi à la gare de Royat-Chamalières pour dénoncer la fermeture du guichet à partir du 1er mai.