Économie – Social

Région PACA : 150 départs à la retraite non remplacés d'ici 2018

Par Samia Belbachir, France Bleu Azur, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse mercredi 30 mars 2016 à 20:41

Les priorités budgétaires 2016 pour la région PACA ont été présentée mercredi.
Les priorités budgétaires 2016 pour la région PACA ont été présentée mercredi. © Maxppp - SPEICH Frederic

Christian Estrosi, le président de la région PACA, a présenté mercredi les priorités budgétaires pour 2016. Les chiffres clés de ce budget doivent être proposés au vote des élus régionaux le 8 avril prochain. Parmi les propositions, une "réduction inédite de la masse salariale".

Le budget 2016 de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur doit être voté le 8 avril prochain. Le président du Conseil régional Christian Estrosi en a présenté les grandes lignes ce mercredi. Parmi les mesures, la réduction de la masse salariale : 150 départs à la retraite ne seront pas remplacés sur les 18 prochains mois.

L'effort d'économie "sans précédent" se concentrera également sur les dépenses de fonctionnement : 44 millions d'euros comme objectif affiché (réformes des antennes et de la politique immobilière de la région notamment).

La bataille de l'emploi

Au-delà de la réduction de dépenses, la Région affiche la volonté de réduire le taux de chômage en PACA. Avec l'augmentation de 12% du budget d'aides directes aux entreprises notamment.

La Région veut également faire de l'apprentissage un tremplin pour l'emploi. Le budget prévisionnel annonce donc 73 millions d'euros pour les CFA, 66 millions pour la rénovation des locaux et l'achat de matériels adaptés, et enfin 27 millions d'euros seront consacrés aux aides aux entreprises qui embauchent des apprentis.

Rendre la Région plus attractive

L'ambition affichée par la Région est de faire de Provence-Alpes-Côte-d'Azur la première "smart région" d'Europe. Et pour ce faire, 6,7 millions d'euros seront consacrés cette année au déploiement du très haut débit et à la transition numérique des entreprises.

La culture et l'éducation en priorité

Le budget à la culture dépassera les 53 millions d'euros avec la mise en place d'un plan pour protéger et rénover le patrimoine régional.

En ce qui concerne les lycées, l'objectif numéro un est la sécurité. Plus d'un million d'euros sera consacrée à la mise en sécurité de chaque établissement. Un diagnostic de sécurité doit être réalisé dans chaque lycée d'ici à la fin du mois de juin 2016. Quelque 88 millions d'euros seront également investis dans la construction et rénovation de lycées.