Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Régionales : à quoi sert votre région ? Épisode 3/5 : la culture

vendredi 6 novembre 2015 à 15:23 Par Marina Cabiten, Camille Renard et Lucie Bombled, France Bleu Alsace, France Bleu Armorique, France Bleu Auxerre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Berry, France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Cotentin, France Bleu Creuse, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Elsass, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Isère, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin, France Bleu Loire Océan, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Mayenne, France Bleu Nord, France Bleu Orléans, France Bleu Pays Basque, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Périgord, France Bleu Picardie, France Bleu Poitou, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Occitanie, France Bleu Touraine et France Bleu

À quelques semaines des élections régionales, France Bleu et France Culture vous proposent une série de cartes et analyses pour comprendre l'impact des Régions dans le quotidien des Français. Troisième thème ce vendredi : la culture.

© Radio France - Lucie Bombled

À quoi sert votre Région ? Alors que les élections régionales se tiendront les 6 et 13 décembre prochains, France Bleu avec France Culture propose une série de cartes, analyses et reportages pour comprendre la portée de cette collectivité sur le quotidien des Français. Deuxième thème abordé ce samedi : l'économie. 

Une compétence non obligatoire

Contrairement aux transports, par exemple, la culture ne fait pas partie des compétences obligatoires des Régions. Résultat : dans ce domaine, il y a de fortes disparités sur le territoire, en fonction de politiques plus ou moins volontaristes. Des différences visibles dans la carte ci-dessous.  

Survolez ou cliquez sur chaque Région pour obtenir dans les infobulles des précisions sur les budgets consacrés à la culture depuis 2011, rapportés à la population, et des exemples de mesures significatives prises durant le mandat qui s'achève :


Sources : Budgets réalisés des Conseils régionaux 2011, 2012, 2013, 2014 (investissement et fonctionnement, chapitre 3 : "culture, sport et loisirs")._ 

Des budgets en constante augmentation

Alors que le budget du ministère de la Culture a baissé de 4% en 2013, et de 2% en 2014, la tendance est inverse dans les Régions. Les budgets consacrés à la culture ne cessent d'y augmenter depuis la loi de décentralisation de 2004 (+ 11% en moyenne par an jusqu'en 2010 selon l'Association des Régions de France), et progressent encore sur le dernier mandat, jusqu'à atteindre aujourd'hui près d'1 milliard d'euros par an, toutes politiques culturelles régionales confondues. 

Le premier poste de dépense culturelle est le spectacle vivant (36,5%), suivi par le patrimoine (17%), et par le cinéma et l'audiovisuel (11%). Viennent ensuite les arts plastiques, le livre et la lecture publique, puis les langues régionales. Tous ces investissements représentent autour de 450 millions d'euros par an, auxquels il faut ajouter la même somme pour le développement d'emplois culturels, par exemple les "médiateurs artistiques" qui sensibilisent à la culture dans les lycées d’Île-de-France.  

Les Régions, petites jeunes de la politique culturelle

C'est la loi dite Raffarin de 2004 qui renforce la décentralisation culturelle. La Région devient alors la plus jeune des collectivités locales à œuvrer pour la culture, et met plusieurs années à structurer ses activités par exemple via la création d'"agences régionales".

Toutes les Régions n'ont pas pris le même chemin, loin de là : montant des financements, types d'aides, secteurs artistiques plus ou moins soutenus, mais surtout "style politique" : les Régions Pays de la Loire et Rhône-Alpes ont par exemple mis en place des politiques transversales plutôt que par secteur artistique : le numérique, l'éducation à l'art, les pratiques amateures sont encouragés, autant pour le théâtre que la musique ou le cinéma. Cette méthode, originale, montre que la Région peut innover en matière de politique culturelle, peut-être parce qu'elle n'a pas d'autre choix pour peser face aux autres acteurs publics, historiquement plus légitimes. 

>> À LIRE AUSSI : 

Épisode 1/5 : les transports

Épisode 2/5 : l'économie