Économie – Social

Reims Aviation ne fabriquera plus d'avions

Par Eric Turpin, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 26 mars 2014 à 9:52

Reims Aviation F406
Reims Aviation F406 © Chris Finney - Creative commons

Le tribunal de commerce de Reims a validé mardi la reprise de Reims Aviation Industries par ASI Innovation, une jeune société rémoise créée par d’anciens cadres de l’entreprise. 31 salariés seront conservés, la moitié des effectifs. Reims aviation ne produira plus d’avions mais sera le distributeur du motoriste américain Continental.

C’est ASI Innovation qui a remporté la mise devant le tribunal de commerce de Reims. Cette jeune société rémoise fondée par d’anciens cadres de Reims Aviations a proposé d’investir 500.00à euros dans l’entreprise de Prunay et de conserver 31 emplois, soit la moitié des effectifs.

Reims Aviation ne fabriquera plus d’avions. ASI Innovation envisage de produire le F406, un avion spécialisé dans la surveillance terrestre et maritime aux Etats-Unis. Reims Aviation deviendra le distributeur du motoriste américain Continental. Les salariés assureront des opérations de modifications et d'équipement des appareils.

"Je trouve dommage de perdre la fabrication d'un avion en France" - Alexandre Kozak, délégué du personnel

ASI Innovation est spécialisée dans la fabrication des systèmes de surveillance et les installations avioniques. Elle emploie 15 personnes à Reims et Toulouse avec un chiffre d'affaires de 2,7 millions d'euros en 2013. Elle espère 7,8 millions d’euros cette année.

Le tribunal de commerce de Reims a suivi les réquisitions du procureur qui avait estimé lors de l'audience vendredi que le financement par des capitaux internes constituait un engagement fort et que le projet était immédiatement opérationnel.

Deux autres offres étaient en lice. La société chinoise Raydelon, soutenue par le comité de direction actuel de Reims Aviation, proposait d’injecter 8,5 millions d’euros dans l’entreprise de Prunay et de conserver 46 emplois. Alexandre Kozak , le délégué du personnel, est sous le choc.

Reims Aviation ASI/CE

 

Christophe Février, le repreneur de l’usine Plysorol à Magenta dans la Marne, avait aussi déposé un dossier de reprise mais il ne gardait que 19 salariés.

Après l’annonce par le tribunal de commerce de son choix, Isabelle Bonny, l’avocate des salariés a tenu à rassurer sur les perspectives d’avenir de Reims Aviation. Mais certains cadres de l’entreprise ne partagent pas son analyse.

Reims Aviation ASI/ Salariés

 

Reims Aviation, une filiale du groupe GECI International depuis 2008, a produit plus de 7.000 avions depuis sa création en 1933 par Max Holte.