Économie – Social

A Reims, la navette Ikea fait toujours polémique

Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne vendredi 8 janvier 2016 à 18:32

Une quinzaine de mants CGT devant la gare de Reims
Une quinzaine de mants CGT devant la gare de Reims © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Le magasin Ikea de Thillois, près de Reims, a mis en place lundi une navette gratuite avec le parvis de la gare. Une navette de 8 places pour un aller-retour par demi-heure, entre 9h30 et 21h30, du lundi au samedi. La CGT des transports urbains de Reims ne veut pas en entendre parler.

La navette gratuite du magasin Ikea de Thillois, près de Reims, a été officiellement inaugurée ce vendredi matin, mais la CGT des transports urbains a décidé de s'inviter à la fête. Une quinzaine de membres du syndicat se sont regroupés sur le parking du magasin. Ils sont ensuite allés sur le parvis de la gare SNCF, à Reims. Le syndicat estime qu'il s'agit de concurrence déloyale au détriment du service public.

La mise en place de la navette par Ikea n'a pas été simple. Le magasin s'était vu refuser les autorisations nécessaires. Il a réglé le problème en faisant appel à un prestataire, une entreprise de transport qui, elle, a les autorisations. Sauf que depuis lundi, les pressions sont fortes sur les chauffeurs de la part de taxis ou de syndicalistes.

Jérôme Briot, de la CGT des transports urbains de Reims, n'en démord pas. Pour lui, c'est la notion de service public qui est en jeu. Pour le directeur du magasin Ikea il est hors de question de faire machine arrière. Paul Magnan estime qu'il est dans son droit et qu'il fait son travail.

Une navette pour attirer plus de clients

Ikea a prévu un budget de 100 000 euros par an pour cette navette gratuite, mais pour l'instant, moins d'une dizaine de personnes empruntent chaque jour le véhicule. Le magasin Ikea de Thillois, c'est 1 200 000 visiteurs par an, d'après son directeur. 

Paul Magnan ne s'en cache pas, il veut améliorer ce chiffre. Il explique que la ville de Reims représente un tiers de sa clientèle, et que par bus, il faut 40 minutes pour venir, contre dix avec la navette. 

Ikea a mis en place une navette grauite à Reims depuis le lundi 4 janvier 2016 - Radio France
Ikea a mis en place une navette grauite à Reims depuis le lundi 4 janvier 2016 © Radio France - Philippe Rey-Gorez