Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Belfort, les forains ne sont pas à la fête

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La relance éco s'intéresse ce jeudi au monde des forains. En raison de la crise sanitaire, toutes les fêtes ont été annulées dès le début du confinement, et les forains n'ont aucune perspective d'avenir

Les fêtes foraines sont à l'arrêt depuis plus de trois mois. Photo d'illustration
Les fêtes foraines sont à l'arrêt depuis plus de trois mois. Photo d'illustration © Maxppp - Presse Océan

Hervé Meyer est forain depuis quatre générations. Il est également le représentant des forains au comité des fêtes de la ville de Belfort. Comme tout ses collègues, son activité est totalement à l'arrêt depuis la mi-mars : "Notre saison débute théoriquement fin février début mars, et bien cette année, elle s'est arrêtée brutalement. Personnellement j'avais démarré mon activité à Sélestat en Alsace. Nous étions en train de faire le montage de nos manèges, et puis nous avons reçu un coup de téléphone de la mairie nous annonçant que la fête était annulée en raison du confinement. Du coup, il a fallu tout démonter à la hâte et rentrer chez nous, et depuis plus rien, nous n'avons aucune activité".

Nos caisses sont vides et nous n'avons aucune perspective

Fini donc les manèges, les attractions, les jeux, les gourmandises, aujourd'hui les forains s'occupent comme ils peuvent en faisant par exemple l'entretien des véhicules, mais ce qui les inquiète le plus c'est l'état de leur trésorerie.  "Nous faisons très attention à nos dépenses car nous n'avons aucune rentrée d'argent. Alors certes, le gouvernement a versé à la plupart d'entre nous un chèque de 1500 euros, mais cela ne suffit pas, loin de là " se désole Hervé Meyer.

En cas de reprise, impossible de faire respecter les gestes barrières

Si les forains attendent désormais de pouvoir reprendre le plus vite possible une vie normale, ils savent malgré tout que ce sera très compliqué de faire respecter les règles sanitaires et les gestes barrières : "Ce sera très compliqué de faire monter seulement deux personnes dans un manège qui peut en accueillir quatre, ou encore d'obliger nos clients à porter un masque. Et puis ce n'est pas forcément rentable pour nous de faire fonctionner, avec les mêmes charges, un manège pour seulement la moitié des personnes".

Retrouvez la chronique “La relance éco” à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu