Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : Abiessence, dans le respect de l'arbre

Fondé en 1999 dans les Monts du Forez, Abiessence est une distillerie d'huiles essentielles biologiques. Son crédo : un arbre = 9 produits + 0 déchet.

La boutique d'Abiessence à Verrières-en-Forez
La boutique d'Abiessence à Verrières-en-Forez © Radio France - Kevin Boderau

Sitôt les portes de la distillerie franchies à Verrières-en-Forez, les odeurs d'huiles essentielles et de plantes aromatiques envahissent les narines. La boutique propose un très grand nombre de références allant du baume musculaire, aux huiles essentielles contre le rhume, en passant par les innombrables produits cosmétiques. Tous certifiés naturels et d'origines biologiques. 

Pour limiter au minimum les pertes, Abiessence valorise aussi sa matière première avec du bois commercialisable (menuiserie) et non commercialisable (bois de chauffage).

Les valeurs et objectifs d'Abiessence
Les valeurs et objectifs d'Abiessence © Radio France - Kevin Boderau

Une société en croissance raisonnée

"C'est une vue à long terme. Un métier à long terme, explique Joël Ruiz, fondateur et gérant d'Abiessence. "L'objectif est de faire une exploitation qui n'est pas de masse. Une exploitation écologique qui va nous permettre de valoriser au mieux l'arbre en triant tous les produits que l'on peut en faire".

Depuis 2011 et son installation à Verrières-en-Forez, Abiessence enregistre une croissance de son chiffre d'affaires de 5 à 12% par an. Deux ou trois personnes viennent renforcer l'équipe chaque année. Elle compte aujourd'hui une trentaine de salariés. "Une trentaine de métiers différents" précise Joël Ruiz. Depuis trois ans, la société s'est d'ailleurs lancée dans la recherche de nouvelles plantes. 

La distillerie à l'arrière de la boutique est ouverte à la visite
La distillerie à l'arrière de la boutique est ouverte à la visite © Radio France - Kevin Boderau

"Le climat évolue et nous le voyons au niveau des plantes et des arbres. Des arbres qui étaient présents sur des coteaux sont désormais sur des hauteurs et dans quelques années ils n'auront plus de lieu où se mettre donc il faut réfléchir à anticiper ça. On pense à de nouvelles essences, notamment du cèdre, voire de l'eucalyptus sur lequel on fait des tests sur certaines parcelles". 

Faire de la crise sanitaire un catalyseur

Au plus fort de la crise sanitaire et pendant le confinement, toute l'activité en vente directe et les ateliers étaient évidemment fermés. "Les scieries plus industrielles que la nôtre et à qui l'on revend d'habitude ne nous prenaient plus de commandes précise Joël Ruiz. Parallèlement, notre scierie locale a connu un afflux de commandes. Beaucoup de personnes confinées avaient besoin de bois pour du bricolage. Cette démarche s'est inscrite dans l'esprit des gens du Forez. Je pense que le confinement nous a fait gagner du temps dans l'évolution des mentalités". 

Les huiles essentielles de plantes et résineux sont déclinées en dizaines de produits
Les huiles essentielles de plantes et résineux sont déclinées en dizaines de produits © Radio France - Kevin Boderau

_____________________________________

France Bleu Saint-Étienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess