Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : "Camaïeu is back" pour son nouveau PDG

-
Par , , France Bleu Nord

Dans un entretien accordé à France Bleu Nord, le nouveau PDG de Camaïeu Wihlelm Hubner dévoile les contours de la reprise de l'enseigne Nordiste. La financière Immobilière Bordelaise sauve 511 magasins et 2.619 salariés et s'est donnée deux ans pour redresser Camaïeu.

Magasin Camaïeu en centre-ville de Lille
Magasin Camaïeu en centre-ville de Lille © Radio France - Manon Klein

Le tribunal de commerce de Lille a donc désigné la Financière Immobilière Bordelaise pour reprendre Camaïeu le 17 août dernier. Le groupe de Michel Ohayon a prévu de garder 511 magasins et sauver 2.619 emplois sur 3.100. Le nouveau directeur général de Camaïeu, Wihlelm Hubner n'est pas un inconnu dans le Nord, il est l'ancien PDG d'Auchan Retail et souhaite redresser l'enseigne de vêtement d'ici deux ans. 

France Bleu Nord : Camaïeu is back, on peut dire ça comme ça ?

Wihelm Hubner : Camaïeu is back oui parce qu'on va s'attaquer à plusieurs chantiers à la fois. Il est clair que l'entreprise est en difficulté et pour la relancer, on va s'appuyer sur notre ADN c'est à dire une entreprise leader de la mode féminine en France avec un patrimoine client très important : 6 millions de clientes dans notre base de donnée. 

FBN : Que comptez vous faire ? 

WH: C'est une marque en terme d'axe de travail qu'on va développer fortement en terme de modernité, de niveau de service et de dynamisation des magasins avec un concert que l'on va dévoiler dans quelques mois au rythme du textile, avec des beaux produits où c'est l'achat d'impulsion qui sera privilégié et l'achat plaisir. 

FBN : Camaïeu sera présent sur le web, le digital ?

Le digital bien entendu parce que nos clientes sont sur le digital, nos futures clientes sont sur le digital. On va grâce au digital développer le niveau de service, revisiter une logistique de haut-niveau pour pouvoir permettre à nos clientes d'avoir leur produit comme elles le souhaitent : chez elle dans la journée, en click and connect dans un magasin ou dans un autre si la taille n'est pas présente. Toutes les formes de ventes doivent être assurées en terme de service. 

FBN : Vous allez être offensif ? 

L'entreprise, pour en arriver là et pour diverses raisons, a connu des années plutôt de "défensif" avec la fibre. On a pris la décision avec Michel Ohayon de repartir à l'offensive avec Camaïeu en investissant 103 million d'euros mais aussi et je l'espère avec un PGE (prêt garanti par l'Etat) que nous allons demander en septembre auprès de partenaires bancaires. On va s'attacher à travailler avec ce que l'on appelle des flaghips (des gros magasins) pour retirer vers le haut nos concepts et nos offres et on prévoit plutôt ça pour 2021.

Propos recueillis par Nicole Buyse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess