Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : au château de Saint-Fargeau, "le flux touristique n'est pas là"

-
Par , France Bleu Auxerre

Dès le 16 mai, le château de Saint-Fargeau a rouvert ses portes au public, mais l'impact du coronavirus se fait toujours sentir. Son propriétaire Michel Guyot fait le point sur le déconfinement.

Michel Guyot a acquis le château de Saint-Fargeau en 1979.
Michel Guyot a acquis le château de Saint-Fargeau en 1979. © Radio France - Lucas Archassal

Une réouverture rapide, mais sans public au rendez-vous : c'est le constat dressé par le propriétaire du château de Saint-Fargeau, dans l'Yonne. Michel Guyot fait le point sur les perspectives pour le monument.

Depuis la réouverture, les visites ont-elles repris à un rythme satisfaisant ? 

"Ça a repris, oui, mais à un bon rythme, non. Le flux touristique n'est pas là. On fait à peu près la moitié à un tiers des visites habituelles. On espère beaucoup que ça va se remettre en place à partir de juillet-août, mais au début du mois, ce n'était pas le cas."

Le spectacle son et lumière n'aura pas lieu : c'est un gros manque à gagner ?

"C'est un gros manque à gagner sur le plan matériel, mais surtout sur le plan affectif pour nos 800 comédiens bénévoles qui sont terriblement déçus. Mais c'était vraiment impossible de mettre en place les mesures sanitaires, et de réaliser le spectacle. Nous l'avons remplacé aux mêmes dates, tous les vendredis et samedis de juillet et août, par des visites aux chandelles. C'est quelque chose de plus poétique, plus intime, beaucoup plus confidentiel, où les gens vont se promener dans le parc à la lueur des chandelles, avec de petites scénettes. Il y a évidemment beaucoup moins d'acteurs, mais ce sera quelque chose de différent et très attractif."

Quel est l'impact de la crise sanitaire sur le fonctionnement du château ?

"Sur l'économie du château, sans spectacle, on a sept recrutements qui devaient se mettre en place qui n'auront pas lieu cette année. L'activité du spectacle permet aussi tous les ans de faire une tranche de travaux, de toiture. Cette année, il n'y aura aucun investissement. Ce qui est un peu désolant, c'est aussi que toute l'hôtellerie, la restauration, la synergie avec les sites touristiques en pâtit.  Le fait que beaucoup de festivals soient annulés et que des sites ne soient qu'à moitié rouverts va causer un préjudice important sur l'activité touristique."

______________________________________________
France Bleu Auxerre est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Du lundi au vendredi à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron  industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess