Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Relance éco en Dordogne : 50% de ventes en plus en juin à la concession Volkswagen de Bergerac

-
Par , France Bleu Périgord

Le mois de juin a été exceptionnel à la concession Volkswagen de Bergerac mais cela ne suffira pas à rattraper les pertes liées au confinement.

La concession a tenu des permanences pendant le confinement pour les soignants du Bergeracois
La concession a tenu des permanences pendant le confinement pour les soignants du Bergeracois © Maxppp - Christoph Hardt/Geisler-Fotopres

La concession Volkswagen à Bergerac n'a jamais cessé de fonctionner pendant le confinement. Si certains des 14 salariés ont été mis en chômage partiel, l'atelier à Bergerac est resté ouvert pour accueillir les soignants qui avaient besoin de réparations sur leurs véhicules pour aller travailler. "Une dizaine de soignants sont venus pour entretenir leurs voitures", selon Damien Blanchet, le gérant.

Damien Blanchet, gérant de la concession Volkswagen de Bergerac

50% de ventes de plus au mois de juin 

L'équipe est revenue au complet dans la concession au début du mois de juin. Les ventes ont explosé ce mois là de 50% explique le gérant de la concession. Tous les clients qui n'ont pas pu venir acheter leurs voitures pendant les trois mois de confinement sont venus en juin dernier. Cette hausse des ventes s'explique en partie par les primes mises en place par l'Etat mais aussi "car les clients avaient envie de renouer avec leurs projets initiaux et le confinement a accéléré les intentions d'achat des clients". 

Pour faire face à la demande, la concession s'est organisée : prise de rendez-vous, horaires d'ouverture élargis de deux heures le midi et le soir notamment.   

Il y a également eu un bond à l'atelier, car toutes les réparations et l'entretien des véhicules mis sur pause pendant le confinement ont été reportés au déconfinement. Cet afflux de clients a été géré par l'équipe avec un protocole sanitaire strict. Les véhicules testés sont équipés de housse et désinfectés. De la même manière, chaque voiture qui entre et qui sort de l'atelier est désinfectée deux fois. 

un marché stable en juillet

Si le mois de juin a été exceptionnel, le marché "s'est stabilisé en juillet dans le Bergeracois" pour reprendre un cours normal selon Damien Blanchet. Ce "mois d'euphorie" ne permet pas de rattraper trois mois d'inactivité. Le gérant de la concession estime qu'il va perdre cette année environ 20% de son chiffre d'affaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess