Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Relance éco en Dordogne : "la saison n'est pas terrible" pour La fournée à Sandrine, à Montpon-Ménestérol

-
Par , France Bleu Périgord

La période de confinement n'a pas été difficile pour "La fournée à Sandrine", qui vend des fromages, du pain, et autres produits locaux à Montpon-Ménestérol. Sa gérante, Sandrine Fournet constate en revanche des difficultés depuis le déconfinement : "ça n'est pas une saison estivale normale".

"La fournée à Sandrine" vend des fromages, charcuteries et autres produits locaux à Montpon-Ménestérol
"La fournée à Sandrine" vend des fromages, charcuteries et autres produits locaux à Montpon-Ménestérol - La fournée à Sandrine

"Ça ne marche pas comme un été normal", explique Sandrine Fournet, gérante de "La fournée à Sandrine", qui vend des fromages, du pain, et autres produits locaux à Montpon-Ménestérol. Si elle a vendu des paniers "plus garnis" pendant le confinement, la commerçante n'atteint pas son chiffre d'affaires habituel depuis le début de la période estivale. 

Malgré les bons chiffres du tourisme en Dordogne au mois de juillet, Sandrine Fournet ne constate pas l'affluence habituelle, ni dans sa boutique, ni lorsqu'elle se déplace sur les marchés. "L'après confinement est plus difficile que le confinement, où je n'ai pas connu de grosse perte", explique la commerçante, qui constate une saison "plus calme à cause du Covid" depuis le mois de juin. 

Pendant le confinement, il n'y a pas eu de difficulté à s'adapter aux règles sanitaires non plus. "Ma boutique est grande", décrit la gérante, qui déplore que le masque ne soit pas obligatoire pour tous les marchés. 

Tout récemment répertoriée par le Gault et Millau, Sandrine Fournet espère que cela lui permettra "d'apporter une clientèle supplémentaire"

Sandrine Fournet, gérante de "La fournée à Sandrine", à Montpon-Ménestérol

Choix de la station

À venir dansDanssecondess