Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

Relance éco en Dordogne : les centres équestres reprennent avec une nouvelle organisation

-
Par , France Bleu Périgord

Les cours d'équitation ont repris en Dordogne avec de nouvelles contraintes imposées par l'épidémie de coronavirus.

Le comité départemental équestre compte une cinquantaine de centres équestre parmi ses adhérents. Photo d'illustration
Le comité départemental équestre compte une cinquantaine de centres équestre parmi ses adhérents. Photo d'illustration © Radio France - Thierry Colin

Les cavaliers sont de retour dans les centres équestres du Périgord. L'activité a repris presque normalement explique Maeva Poillion, la présidente du Comité départemental équestre, l'antenne de la Fédération française d'équitation en Dordogne. Les centres équestres ont dû réorganiser les cours pour éviter que les cavaliers soient trop nombreux en même temps dans le centre et notamment dans les selleries. Dans le centre équestre de Maeva Poillion à Belvès, ils fonctionnent désormais en petits groupes. Les élèves respectent les gestes barrières et portent un masque. Ils désinfectent le matériel. 

Maeva Poillion, présidente du comité départemental équestre

Des cavaliers bénévoles aident au respect des règles sanitaires

Toute cette réorganisation provoque une charge de travail supplémentaire aux salariés, ils sont parfois aidés par des bénévoles raconte Maeva Poillion qui ont organisé des "brigade de la sécurité sanitaire". Ces cavaliers consacrent quelques heures par semaine pour faire respecter les règles sanitaires. Entre mars et mai, la plupart des centres ont fermé et les cavaliers ne veulent pas d'un nouveau reconfinement. Pendant le confinement, seuls les salariés sont venus au centre de Maeva Poillion à Belvès pour s'occuper des chevaux. 

Une bonne saison estivale

Selon la présidente du comité équestre départemental, la saison touristique a été satisfaisante "on a bien travaillé, voir un peu plus que l'été dernier". Cette hausse de fréquentation est une bonne nouvelle mais elle signifie aussi un surcroît de travail pour gérer les groupes et désinfecter le matériel. Malgré tout, la présidente est inquiète pour certains centres équestres "pour l'instant, les gens serrent les dents et se débrouillent mais on a quelques structures qui risquent de se retrouver en difficulté pendant l'hiver". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess