Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : "On essaie de garder la tête hors de l'eau", confie un photographe auxerrois

-
Par , France Bleu Auxerre

19 août : journée mondiale de la photographie. Le huitième art souffre depuis la crise sanitaire mondiale dûe au Covid-19. L'activité de Titouan Rimbault, photographe basé à Auxerre, a naturellement évolué : cet été il réalise beaucoup plus de portraits de famille que de photographies de mariage.

Les mariages représentent habituellement 60 % du chiffre d'affaires de Titouan Rimbault, photographe à Auxerre. Cet été, ils ne pèsent plus que 30 % de son activité.
Les mariages représentent habituellement 60 % du chiffre d'affaires de Titouan Rimbault, photographe à Auxerre. Cet été, ils ne pèsent plus que 30 % de son activité. - Titouan Rimbault

Vous avez été sérieusement écorné par le coronavirus. Comment faites-vous pour vous relever de cette crise ?

On essaye tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau. Pour ma part, c'est une quinzaine de mariages qui ont été reportés en fin d'année, à l'année prochaine, ou jusqu'en 2022. Ce qui est une bonne chose pour moi, c'est que j'ai un studio photo où je peux faire des séances photos famille, des séances couple, des séances de femmes enceintes, de bébés, d'enfants, de générations aussi, des grands-parents avec les petits enfants. C'est une séance photo que tout le monde adore et ça me permet du coup d'éviter de perdre un maximum de chiffre d'affaires avec tous ces mariages qui sont reportés.

"Est-ce que toutes les photos scolaires que j'ai prévues en fin d'année seront repoussées ? Si ça ne se fait pas, ce serait un petit chiffre d'affaires de perdu." - Titouan Rimbault, photographe professionnel à Auxerre.

Vous faites beaucoup moins de mariages cet été ? 

Je fais beaucoup moins de mariages cet été, entre cinq et six mariages au lieu d'une vingtaine. Et du coup, on fait les séances photos famille l'été. Habituellement, je ralentis un petit peu pour pouvoir garder toute mon énergie pour les mariages. Et cette année, du coup, j'ai fait l'inverse : j'ai bien augmenté le nombre de séances photos famille. D'ailleurs, je remercie tous mes clients de me confier leur confiance et remercie également les nouveaux clients qui viennent vers moi durant cette période un peu particulière.

Il y a une vraie demande cet été des familles qui sortent de cette crise et qui viennent vous voir plus que d'habitude ?

Je ne sais pas si c'est plus que d'habitude. En tout cas, je pense que certaines personnes ne sont malheureusement pas parties en vacances et ont peut-être un petit budget supplémentaire pour pouvoir s'offrir une belle séance photo de famille avec un beau support derrière comme un livre-photos ou un tableau.

Évidemment, cette crise a modifié un peu votre routine, votre façon de travailler...

C'est assez compliqué à gérer pour moi au niveau du studio puisque les gens enlèvent leurs masques pour se faire prendre en photo. Il y a la distanciation physique à respecter, alors que moi, d'habitude, je gère les poses avec mes mains. Donc, oui, il y a une certaine habitude de travail, du coup, qui a été modifié à cause du coronavirus.

C'est bientôt la rentrée des classes. Est-ce qu'elle va pouvoir aussi vous aider à vous relancer ?

Je ne sais pas du tout comment vont se dérouler les photos scolaires. Je ne sais pas si l'on pourra regrouper 30 élèves sur une photo. Est-ce qu'on va pouvoir faire les photos individuelles avec les élèves ? Est-ce qu'ils vont pouvoir enlever leur masque ? Est-ce que toutes les écoles que j'ai prévues en début d'année scolaire, c'est-à-dire septembre, octobre, novembre, ne vont pas repousser leurs photos à la fin de l'année scolaire ? Pour le moment, c'est beaucoup d'interrogations. Si ça ne se fait pas, ça ferait quand même un petit chiffre d'affaires de perdu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess