Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

Relance éco : l'entreprise picarde Cornilleau a augmenté son chiffre d'affaires de 20% pendant le confinement

-
Par , France Bleu Picardie
Breteuil, France

La relance éco nous emmène ce lundi matin au sein de l'entreprise Cornilleau fabriquant de tables de ping-pong implanté dans l'Oise depuis 1969. Pendant le confinement, la production a été suspendue quinze jours mais a très vite repris avec des aménagements de travail pour les 80 salariés.

Tables de ping-pong Cornilleau à l'Amiens Sport Tennis de Table
Tables de ping-pong Cornilleau à l'Amiens Sport Tennis de Table © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

L'activité ne s'est presque pas arrêtée au sein de cette entreprise. "Il a fallu s'adapter" commente François Robert, le directeur commercial de Cornilleau. "Nous avons vidé nos stocks en 15 jours, et quand nous avons repris le travail notre productivité a baissé d'un tiers environ".

Une croissance de près de 20%

"Malgré la productivité faible, nos ventes en ligne ont augmenté pendant le confinement. On aurait pu vendre deux fois plus de tables de ping-pong que d'habitude, mais comme la productivité était plus faible notre croissance n'a augmenté "que" de "20%". C'est beaucoup par rapport aux autres entreprises, mais ce n'est pas beaucoup finalement. On en a pas profité puisqu'il fallait préserver les salariés et ne pas  les faire travailler en même temps", précise François Robert. 

Ecoutez l'interview de François Robert, le directeur commercial de Cornilleau

L'entreprise Cornilleau participe en parallèle à l'opération "des plaques pour tous". En partenariat avec l'association Ping sans frontière, ils collectent dans les clubs le revêtement des raquettes de ping-pong. "Habituellement on les jette" commente Denis Chatelain, le président de l'Amiens Sport Tennis de Table. 

L'opération de collecte est lancée depuis le début du mois de juillet. Des urnes ont été installées dans les clubs de la région et d'ailleurs. La première a été installée à l'ASTT (Amiens Sport Tennis de Table). 

Basile Brière (à gauche), le responsable communication chez Cornilleau et Denis Chatelain, le président de l'ASTT
Basile Brière (à gauche), le responsable communication chez Cornilleau et Denis Chatelain, le président de l'ASTT © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

80 urnes seront installées d'ici le mois de septembre espère Basile Brière, le responsable communication chez Cornilleau. Les plaques collectées seront ensuite envoyées en Afrique et en Amérique centrale. 

Marie-Gaëtane Comte a assisté au dépôt de la première urne à Amiens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess