Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : la ville de Roanne soutient les commerces et le pouvoir d'achat

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La Ville de Roanne lance une opération pour soutenir ses commerçants et le pouvoir d'achat de ses habitants. A partir du 20 juillet, à chaque fois que vous achèterez 20 euros de chèques Cad'oh valables dans les commerces de la Ville, la municipalité rajoute un bon d'achat de 10 euros.

Des chèques cadeau en plus pour soutenir le commerce
Des chèques cadeau en plus pour soutenir le commerce © Radio France - Mathilde Montagnon

La ville de Roanne s'est fixée une double objectif : soutenir le  commerce local mais également le pouvoir d'achat de ses habitants. Alors elle a conçu un système de bonification des chèques cadeaux mis en place depuis plusieurs années déjà par l'association les vitrines de Roanne. 

"Pour 20 euros de chèques cadeaux achetés, la Ville de Roanne offrira un bon d'achat de 10 euros supplémentaires, détaille Sophie Rotkopf l'adjointe au maire de Roanne en charge du commerce, pour à la fois booster le commerce et le pouvoir d'achat des Roannais. Exceptionnellement jusqu'en fin d'année, tous ces chèques seront valables dans tous les commerces roannais et on sollicite tous les commerçants pour jouer le jeu".  

Ces chèques seront donc valables dans les 600 commerces de Roanne, et pas uniquement chez les 200 adhérents de l'association les vitrines roannaises. Un effort pour l'association mais ce coup de pouce est important selon Frédéric Dalaudiere président des vitrines de Roanne : "on a besoin que la clientèle soit au rendez-vous. A minima on doit maintenir l'activité de l'an dernier. Et il faudrait la développer pour compenser en partie les pertes des commerces qui ont été contraints de fermer du 16 mars au 11 mai. Ces pertes ne seront malheureusement pas compensées mais on doit tout faire pour les minimiser. Pou ça il faut que l'activité soit au mieux. Les clients sont au rendez-vous jusqu'à présent. On espère qu'ils le seront encore cet été et à la rentrée. Il n'y a pas de raison que ce ne soit pas le cas. On est optimistes".  

Ce dispositif s'ajoute à d'autres aides déjà mises en place par la municipalité ces dernières semaines rappelle le maire Yves Nicolin : "nous avons déjà soutenu le commerce par la gratuité du stationnement jusqu'à début juin, nous avons mis en place aussi une année blanche, une année gratuite pour le droit d'occupation du domaine public, pour les terrasses, des bars, des restaurants. L'effort pour la Ville de Roanne est de 600.000 euros. Après les bons d'achat ils vont générer beaucoup plus de chiffre d'affaire pour les commerçants et nous espérons ainsi que la plupart d'entre eux pourront passer ce cap difficile du redémarrage économique".  

Au-delà de la Ville, l'Agglomération de Roanne a également lancé des mesures pour soutenir l'économie locale avec des aides spécifiques pour les TPE, commerçants et artisans, déjà 1.600 demandes ont été enregistrées, et une aide pour la filière tourisme avec un chèque de 100 euros pour ceux qui consomment un restaurant et 2 nuits dans le Roannais cet été. Un budget global de 5 millions d'euros.

_________________________________

France Bleu Saint-Etienne Loire est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess