Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

Relance éco : le maintien de la Semaine acadienne sur la Côte de Nacre (Calvados)

L’un des rares festivals de l’été débutera samedi prochain dans le Calvados : la Semaine Acadienne aura lieu, mais avec un strict protocole sanitaire et une programmation réadaptée à la situation. Son organisateur Arnaud Blin fait face à certaines critiques pour ne pas avoir renoncé.

Ambiance acadienne maintenue sur la Côte de Nacre. L'un des rares festival de l'été
Ambiance acadienne maintenue sur la Côte de Nacre. L'un des rares festival de l'été

« Ne rien faire aurait été plus simple ! ». Arnaud Blin, organisateur de la Semaine Acadienne, reconnaît volontiers que l’organisation de la 15e édition a été bien complexe ! Mais il a voulu maintenir ce rendez-vous historico-culturel. Du 8 au 15 août 2020, concerts et cérémonies vont se succéder dans les villes concernées : Courseulles-sur-mer, Douvres-la-Délivrande, Carpiquet, Beny-sur-mer, Bernières-sur-mer, Luc-sur-mer, Ouistreham et Saint Aubin sur mer. Trois questions au fondateur de ce rendez-vous classique du mois d’août.

Arnaud Blin, on imagine que l’organisation du festival n’a pas été simple ?

Un cauchemar ! En fait on a organisé deux festivals ! Jusqu’en février tout allait bien avec une programmation établie, comme la venue d’Isabelle Boulay. Puis la pandémie…. et patatra, il a fallu tout rebâtir avec des artistes vivants en France. Comme Natasha St Pier. Alors ça, c’est pour la partie programmation mais il y a aussi le protocole sanitaire à respecter. Toutes les mesures demandées comme le port du masque, les distances physiques et le gel hydroalcoolique. 

Qu’est-ce qui va changer pour le public ?

D’habitude les spectateurs étaient en placement libre lors des concerts. Ils se mettaient où ils voulaient. Là il a fallu numéroter toutes les places en regroupant les familles puis en laissant une chaise vide entre-elles. Une vraie prise de tête ! On va aussi demander aux gens de conserver leurs masques pendant le spectacle même si la loi ne l’impose pas, nous sommes soumis à la même réglementation que les cinémas, c’est à dire l’autorisation d’enlever le masque une fois assis. Mais nous ne voulons prendre aucun risque. 

Est-ce qu’il faut sans cesse se justifier face aux critiques sur le maintien du festival ?

Oui malheureusement. Surtout face aux propos des “justiciers des réseaux sociaux” qui sont terribles ! Ils publient et commentent sans même se renseigner. Un exemple : le Préfet du Calvados a pris un arrêté, il y a deux semaines, pour interdire les manifestations musicales. Eux s’arrêtent à ça en disant “Mais pourquoi la Semaine Acadienne ?” sans lire l’intégralité de l’arrêté qui fait deux pages. Et plus loin il est écrit que la mesure concerne les manifestations du type rave-party organisées sans protocoles ni autorisation. Donc ça n'a rien à voir ! Et ces critiques sont fatiguantes…… 

Nous ne sommes pas des fous !

Nous avons multiplié les réunions, avec la Préfecture, la police municipale et la gendarmerie. Tout est validé. Nous ne sommes pas des fous ou des inconscients. Nous voulons protéger le public, les artistes et les bénévoles. Il y a ce virus qui circule et il est dangereux, on le sait bien. Le festival va aussi faire du bien aux restaurateurs et aux commerçants qui ont beaucoup souffert. Et j’espère qu’il va redonner le sourire au public et aux artistes. Certains comme Mes souliers sont rouges et Natasha St Pier n’ont plus joué depuis le confinement. Pour eux ce sera enfin l’occasion de remonter sur scène ! 

La semaine acadienne : du 8 au 15 août. Parmi les artistes : Natasha St Pier (Nouveau-Brunswick), Le groupe « Mes souliers sont rouges » (France), le Trio Sortilège (Québec / France) , le groupe « Good Rocking Cajun » (France),  Dave Lanteigne (Nouveau-Brunswick) et Olivier Leclerc (France), Terry Brazdford et Sussie Arvesen, Pascal Periz (ex chanteur du groupe Pow Wow) , la pièce de théâtre « Les Conquérants » (France). Et de nombreuses cérémonies commémoratives en hommage aux soldats Acadiens du North Shore regiment du Nouveau-Brunswick à Bernières, Courseulles, Carpiquet,  Authie, ainsi qu’au cimetière militaire canadien de Bény-sur-mer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess