Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

Relance Eco : lent déconfinement pour les agences de voyages

-
Par , France Bleu RCFM

L'épidémie de COVID-19 a stoppé net ou presque tous les voyages en cours. Les agences de voyages se retrouvent dans une situation économique très difficile. Elles tentent désormais de s'adapter à une nouvelle donne qui ne leur est pas favorable. L'exemple de l'agence Corse Itinéraires, a Ajaccio.

L'agence Corse Itinéraires, à Ajaccio
L'agence Corse Itinéraires, à Ajaccio - Corse Itinéraires

Depuis le 14 mars, l'agence Corse Itinéraires à Ajaccio est à l'arrêt. Un arrêt brutal et violent, selon Jean-Jacques Bessière, gérant-fondateur de l'agence : « après 34 ans d'existence et après notre meilleure année, en 2019... nous sommes au mois de mars, à -93%, en avril à -101%, c'est-à-dire que nous n'avons fait que des remboursements, et en mai, à date _(le 20 mai, ndlr)_, nous sommes à -98% de chiffre d'affaires ».

Des chiffres effarants qui ont conduit Corse Itinéraires à mettre ses quatre salariés au chômage partiel, même s'il a fallu, pendant le confinement, gérer les rapatriements : « pendant une vingtaine de jours, nous avions des gens en Birmanie, en Thaïlande, au Maroc dont nous nous sommes occupés ». 

Service minimum

Aujourd'hui, un service minimum a été mis en place à l'agence de voyage et ce sont essentiellement des demandes de remboursement qui affluent : «comme les programmes de vols changent constamment, les vols sont annulés, nous avons beaucoup de demandes de remboursement de titres de transports que nos gérons... mais c'est un service gratuit fourni par les agences... et ça prend beaucoup de temps », déplore Jean-Jacques Bessière, « surtout que, _malgré une obligation légale, les transporteurs, les compagnies aériennes principalement, rechignent à rembourser_, sauf Air Corsica, qui reste fiable, même si les délais peuvent être un peu rallongés ».

Pas de reprise immédiate

Malgré l'annonce de la possibilité de voyager cet été en France, le fondateur de Corse Itinéraires ne prévoit pas de reprise d'activité à court-terme : « les agences qui vendent la destination France sont un peu des spécialistes. Nous avons peu de demandes en ce sens, même si nous répondront évidemment présent », assure Jean-Jacques Bessière qui préfère penser plus loin : « nous sommes en contact avec des fournisseurs, des hôteliers et voyagistes un peu partout dans le monde pour s'informer des règles, de la mise en œuvre de normes sanitaires, comme au Portugal, pour rassurer les touristes...»

Corse Itinéraires est en effet convaincu que les exigences des voyageurs, au moins dans un premier temps, seront renforcées, notamment du point de vue sanitaire : «on va devoir éviter la foule... trouver des destinations moins évidentes, plus insolites, plus... secrètes », conclut-il.

La Relance Eco - Corse Itinéraires à Ajaccio

France Bleu RCFM est à vos côtés pour vous accompagner pendant la  période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à  une entreprise ou un secteur emblématique de notre région. Comment se  portent-ils ? Quels enseignements tire-t-on de cette pandémie de  coronavirus ? Comment se projeter dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu