Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les ventes de la Goudale et de la bière de Saint-Omer explosent depuis deux mois et demi

-
Par , , France Bleu Nord
Saint-Omer, France

Depuis la fin du confinement, nombre d'entreprises sont en difficulté financière. À l'inverse, depuis le 15 mars, deux brasseries de l'Audomarois voient leurs ventes exploser. C'est ce qu'on vous raconte aujourd'hui sur France Bleu Nord.

Les ventes de Goudale et de Saint-Omer ont progressé de 17% depuis le 15 mars (image d'illustration).
Les ventes de Goudale et de Saint-Omer ont progressé de 17% depuis le 15 mars (image d'illustration). © Maxppp - Alexandre MARCHI

La bière n'a pas pris l'eau. Preuve en est les ventes de bière qui ont explosé depuis deux mois et demi dans deux brasseries de l'Audomarois : la Goudale, cette brasserie basée à Arques près de Saint-Omer ainsi que la brasserie de Saint-Omer qui appartiennent toutes deux à André Pecqueur.

+17% de ventes depuis le 15 mars

Avec la fermeture des bars et restaurants, les amateurs de bière se sont précipités sur les rayons bières des supermarchés. Ces deux brasseries ont ainsi vu leurs ventes augmenter de 17% depuis le 15 mars malgré la baisse de 7% des ventes de fûts destinés aux professionnels.     

Durant les deux mois du confinement, les zoom apéro se sont aussi multipliés et beaucoup de brasseries ayant fermé, la grande distribution a augmenté ses commandes auprès de celles qui étaient ouvertes comme Goudale et Saint-Omer qui n’ont jamais cessé de fonctionner.    Les deux brasseries ont même travaillé à l’Ascension et travailleront à la Pentecôte, deux jours qui auraient dû être chômés. Les salariés étaient tous d’accord pour renoncer à ces deux jours fériés. 

André Pecqueur a racheté les brasseurs de Gayant en 2012 qui produisaient la Goudale mais aussi une soixantaine de produits comme Grain d’Orge, Saint Landelin, Belzébuth ou Septante 5 - des bières qui peuvent pour certaines être parfumées à la violette comme la Belzébuth.    

À l’époque la brasserie se situait à Douai et produisait 170.000 hectolitres par an. Elle est  vite montée à 300.000 hectolitres. Comme elle était à l’étroit, André Pecqueur a décidé de la déménager il y a quatre ans à Arques à quelques kilomètres de la Brasserie de Saint-Omer où il a investi 150 millions d'euros dans une toute nouvelle brasserie de 30.000 m².

Du panaché made in Pas-de-Calais

La brasserie Goudale comme elle a été rebaptisée est vite passée à une production de 500.00 hectolitres. Elle emploie aujourd'hui 145 salariés. La brasserie de Saint-Omer, elle, productrice de la Saint-Omer, travaille aussi pour la grande distribution sous marque de distributeur, brassant pour 70% des enseignes françaises telles que Auchan, Carrefour ou encore Aldi.

Ses 200 employés produisent 3,3 millions d'hectolitres et l'entrepris vend sa bière dans 71 pays en Europe. Dans la période actuelle, c’est la réactivité qui fait la force de ce brasseur qui sait adapter ses lignes. Comme il fait chaud, André Pecqueur a décidé de lancer le panaché. Il détient également les Transports Saint-Arnould, TSA, basés à Saint-Martin-au-Laërt juste à côte de Saint-Omer, qu’il a créés en 1999. 

TSA totalise 250 camions et 400 salariés. Ces camions transportent la bière mais ils font aussi du transport de tout type de marchandises en France comme à l’étranger avec par exemple 90 camions par jour en partance pour l’Angleterre.

Chaque matin, écoutez la Relance éco à 7h15 sur France Bleu Nord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu