Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

Relance éco : timide reprise chez Grain de Malice, la chaîne d'habillement roubaisienne

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Chaque jour, France Bleu Nord évoque l'activité post-confinement d'une entreprise de la région. Cette fois, c'est Grain de Malice, la chaîne d'habillement féminin dont le siège social se trouve à Roubaix. Quasiment l'intégralité de ses magasins ont rouvert mais la reprise est encore timide.

La chaîne textile roubaisienne Grain de Malice a rouvert quasiment tous ses magasins.
La chaîne textile roubaisienne Grain de Malice a rouvert quasiment tous ses magasins. - Grain de Malice

Les magasins Grain de Malice, la chaîne d'habillement féminin dont le siège se situe à Roubaix, ont presque tous rouvert. Sur les 156 magasins de l’enseigne, un seul n’a pas rouvert : il se situe dans un centre commercial encore fermé de la région lyonnaise. Sinon les autres qui se trouvent en France et deux en Belgique ont repris.    

Baisse du chiffre d'affaires sur le ventes physiques

Les deux mois de fermeture ont eu un impact considérable pour cette chaîne qui fait partie de la galaxie Mulliez. Le redémarrage se fait vraiment en douceur depuis le 11 mai. L'entreprise n’a retrouvé cette première semaine-là que 30% de son chiffre d’affaires. Progressivement la fréquentation est allée en montant et se poursuit. On était la semaine dernière à 20% de baisse seulement.   

Les clientes restent prudentes car inquiètes du virus. D’ailleurs, les magasins des centres commerciaux marchent moins bien que ceux des centres-villes. Pourtant, certaines clientes ont du mal à se tenir à l’obligation du masque ou au passage par la case gel hydroalcoolique. La gestion des flux n’est pas évidente. L’enseigne a décidé de ne pas recevoir plus d’une personne par 10 m²

Dans ces magasins qui peuvent mesurer entre 80 m² et 200 m², cela signifie que sept à vingt personnes y sont autorisées en même temps, personnel compris. Les cabines d'essayage font partie des points stratégiques. La première semaine, une seule cabine par magasin était ouverte. 

Il faut savoir que tout vêtement essayé est ensuite mis en quarantaine et la cabine désinfectée après chaque passage. Les vendeuses ont ainsi réclamé plus de cabines : au moins une sur deux. Désormais, c’est à la discrétion de chaque équipe. 

Explosion des ventes sur internet

Pour faire revenir les clientes, l’enseigne comme beaucoup d’autres chaînes textiles n’a pas attendu les soldes dont la date n'est toujours pas fixée, pour lancer des promotions. Il lui faut écouler sa marchandise. En revanche le site internet a super bien marché. Fermé avec le confinement le temps de mettre en place les mesures sanitaires, il a rouvert le 16 avril et a fait des progressions à trois chiffres jusqu’à la semaine dernière. 

Même si la fréquentation commence à baisser, elle a été dopée grâce aux clientes habituelles du web mais également celles des magasins qui se sont reportées sur internet. Pour ce qui est de l’activité des magasins, Grain de Malice n’imagine pas un retour à la normale avant septembre

Cela ne freine pas pour autant la chaîne dans ses projets puisque les six ouvertures de nouveaux magasins qui étaient annoncées d’ici la fin de l’année sont maintenues dont celle de Lillenium dans notre région - ce nouveau centre commercial, qui aurait dû ouvrir début mai à Lille sud et dont ne connaît pas encore la date de lancement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu