Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

Relance Eco : à Bastia, un drive pour sauver sa librairie

-
Par , France Bleu RCFM

Les librairies font partie des secteurs les plus durement touchés par les mesures de confinement. À la 5e semaine, au niveau national, les ventes de livres se situaient à un tiers seulement de leur niveau de 2019. Pourtant certaines librairies se sont adaptées à la situation. Exemple à Bastia.

La librairie a piuma lesta a mis en place un drive dès la 3e semaine de confinement
La librairie a piuma lesta a mis en place un drive dès la 3e semaine de confinement

L'annonce d'un confinement général a surpris tout le monde. Les libraires aussi ont appris un samedi soir qu'ils ne pourrait pas rouvrir le lundi suivant : « ça nous est tombé dessus comme un coup de massue, le samedi soir », se souvient Laury Massey, la gérante de la librairie a Piuma Lesta, au polygone à Bastia, «et c'est vrai que quand on est une jeune entreprise, comme moi, sans beaucoup de trésorerie, on se demande comment faire pendant combien de temps...»

Un drive pour survivre

Finalement, c'est en voyant d'autres librairies sur le continent et dans l'île proposer un service de drive que Laury Massey s'est dit pourquoi pas : « comme j'ai deux accès à la boutique, un en devanture, l'autre à l'arrière qui donne sur une petite route parallèle, je me suis dit, pourquoi ne pas essayer », explique la jeune gérante, « _les clients passaient commande et pouvaient récupérer le tout sans sortir de leur voiture. Sans cette décision, je serai dans une situation encore plus difficile. Le drive m'a permis de maintenir 50% de mon chiffre d'affaire_. Ce n'est pas anodin», poursuit-elle.

Le clients de la librairie ont vraiment joué le jeu : « j'ai beaucoup de chance que tout le monde m'ait suivi comme ça ; certains clients, qui ne voulaient pas se déplacer, m'ont tout de même pris des bons d'achats, pour venir après le déconfinement », précise la libraire.

Un système pérennisé

Laury Massey a même décidé de maintenir un service de commande à distance : « pas forcément le drive bien sûr, mais ce système où les gens commandent et paient par téléphone et viennent ensuite récupérer leur livre, ça je vais le garder », explique-t-elle. En effet, aujourd'hui, avec le déconfinement, une activité classique reprend, mais dans des conditions un peu troublantes pour Laury Massey et quelques uns de ses clients : « j'ai une petite surface, alors j'ai réorganisé pour qu'il y ait un sens de circulation, pour la désinfection des livres, etc... mais c'est vrai que ce n'est pas l'âme du lieu », se désole Laury Massey qui espèrent un assouplissement de ces mesures : « on comprend bien les exigences sanitaires -la santé avant tout, mais c'est vrai que les clients aiment bien discuter entre eux – c'est pénible avec un masque – et puis le livre c'est quelque chose qu'on aime manipuler, feuilleter, c'est très tactile, un livre », conclut-elle.

La relance éco : la librairie a piuma lesta, à Bastia

France Bleu RCFM est à vos côtés pour vous accompagner pendant la  période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à  une entreprise ou un secteur emblématique de notre région. Comment se  portent-ils ? Quels enseignements tire-t-on de cette pandémie de  coronavirus ? Comment se projeter dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu