Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Remontées mécaniques fermées à Noël : "c'est 90% du chiffre d'affaire à Chalmazel"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le directeur de la station de Chalmazel (Loire), Frédéric Gravier, prend acte de la fermeture des remontées mécaniques pour les congés de fin d'année, à cause de la crise sanitaire. Mais il croise les doigts pour février, après une très mauvaise saison 2019-2020.

La station de Chalmazel mise tout sur les congés de février 2021.
La station de Chalmazel mise tout sur les congés de février 2021. © Radio France - Tifany Antkowiak

_"On est prêt depuis le 11 novembre !", lance Frédéric Gravier. Le directeur de la station de ski de Chalmazel (Loire) n'attend que le feu vert des autorités pour lancer la saison, d'autant que la neige est déjà tombée ces dernières semaines. Mais il ne se fait aucune illusion. Selon lui, il n'y aura pas d'évolution des mesures sanitaires d'ici les vacances de Noël. Malheureusement. "Une station de ski sans remontées mécaniques, c'est une catastrophe, surtout pour Chalmazel, parce que nous n'avons pas un village comme on peut l'avoir dans les grandes stations; nous les remontées mécaniques c'est 90% du chiffre d'affaire"_, commente le directeur de la station de ski de la Loire. 

Frédéric Gravier, directeur de la station de Chalmazel

Rebondir après la "pire saison depuis que Chalmazel existe"

Ce qui compte désormais, c'est de pouvoir assurer la saison en février. Surtout après le bilan catastrophique de l'hiver 2019-2020. "La saison dernière a été la plus mauvaise saison depuis que Chalmazel existe, on a pris une douche froide... on va dire une douche chaude même puisqu'on n'avait même pas de froid pour fabriquer de la neige", rappelle Frédéric Gravier. "C'est pour ça que tant qu'à faire, si on doit ouvrir à un moment ou un autre, je préfère qu'on ferme en décembre parce qu'au niveau neige on n'est pas sûr de pouvoir ouvrir, et ouvrir en février", continue le directeur de la station de Chalmazel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess