Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Renault : la ville de Choisy-le-Roi se mobilise contre la fermeture de l'usine

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après l'annonce du constructeur automobile français de fermer le site de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), élus, habitants et syndicats se sont mobilisés ce samedi pour protester contre l'arrêt de l'usine Renault.

Les salariés du site Renault à Choisy-le-Roi se sont une nouvelle mobilisés contre l'arrêt annoncé de leur usine à l'horizon 2022.
Les salariés du site Renault à Choisy-le-Roi se sont une nouvelle mobilisés contre l'arrêt annoncé de leur usine à l'horizon 2022. © Radio France - Victoria Koussa

Les salariés de l'usine Renault à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) ne baissent pas les bras. Ils ont pu compter ce samedi sur le soutien d'élus locaux pour protester contre la fermeture de leur site, annoncée à ce stade à l'horizon 2022 dans le cadre du plan d'économies de deux milliards d'euros prévu par le constructeur automobile.

Depuis mardi, les salariés de Choisy, 262 au total, se sont mis en grève pour protester contre la fermeture annoncée de leur site, le seul, sur les 14 que compte le groupe industriel en France. Les élus comme la maire Didier Guillaume (PCF) de Choisy-le-Roi ainsi que le député Luc Carvounas (PS) et le secrétaire national de la CGT, Philippe Martinez étaient présent ce samedi à la manifestation organisée.

La ville de Choisy-le-Roi se mobilise contre l'arrêt de l'usine Renault annoncé en 2022.
La ville de Choisy-le-Roi se mobilise contre l'arrêt de l'usine Renault annoncé en 2022. © Radio France - Victoria Koussa

C'est l'usine de Flins dans les Yvelines qui devrait récupérer l'activité du site de Choisy-le-Roi. "Tout est bouleversé, est-ce que je vais déménager, est-ce que je vais faire l'aller retour tous les jours ? Je ne sais pas", témoigne Abdelfatah Aguel , salarié de l'usine Renault de Choisy depuis 23 ans.

"Dans ma tête, j'allais finir ma carrière à Choisy-le-Roi. On a le losange près du cœur. On est toujours là. On nous a demandé de revenir pendant le covid-19, on était là, on est là le samedi. On a toujours fait des sacrifices. Moi, quand je me lève le matin, je vais avec le sourire au travail, pas à reculons, sauf ces derniers jours où j'ai du mal à dormir, ça cogite beaucoup", poursuit le salarié, inquiet.

Au total, Renault prévoit de supprimer 15.000 postes dans le monde dont 4.600 en France.

À lire aussi : Renault : 15.000 suppressions d'emplois dans le monde, le site de Choisy-le-Roi fermé d'ici 2022

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu