Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Renault : les salariés grévistes ont manifesté dans le centre-ville de Choisy-le-Roi

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une manifestation spontanée rassemblant les salariés en grève du site de Renault à Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne, a eu lieu ce mercredi matin dans la commune. Les grévistes ont pu compter sur le soutien du leader de la CGT, Philippe Martinez.

Les salariés de l'usine Renault de Choisy-le-Roi ont manifesté dans la commune pour protester contre la fermeture du site
Les salariés de l'usine Renault de Choisy-le-Roi ont manifesté dans la commune pour protester contre la fermeture du site © Radio France - THOMAS SAMSON / AFP

Alors qu'ils bloquaient l'entrée du site pour la deuxième journée consécutive, les salariés en grève du site de Renault à Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne, ont décidé d'aller manifester, ce mercredi, dans les rues de la ville pour protester contre la fermeture de leur usine.

Une marche spontanée 

Environ "300 personnes", soutenus par les délégués centraux des quatre organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT, CGT, FO) et le leader de la CGT, Philippe Martinez, se "sont mis en marche spontanément à travers la ville en direction de la gare pour manifester leur mécontentement", a précisé à l'AFP Franck Daoût, délégué central CFDT. "La direction reste douloureusement silencieuse; nous l'avons sollicitée en vain afin de susciter au moins un dialogue et de calmer les esprits", a-t-il ajouté.

Le président de Renault Jean-Dominique Senard "a su se mobiliser pour Maubeuge, Caudan, Dieppe mais pas pour Choisy", a-t-il regretté, en annonçant la tenue d'une "nouvelle manifestation samedi à Choisy en présence des élus de la ville".

En grève depuis mardi

Les salariés de Choisy, 262 au total, se sont mis en grève mardi pour protester contre la fermeture annoncée de leur site, le seul, sur les 14 que compte le groupe industriel en France, dont la fermeture définitive a été annoncée à ce stade à l'horizon 2022 dans le cadre du plan d'économies prévu par le constructeur automobile. Son activité doit être transférée au site de Flins, dans les Yvelines, ce qui suscite "une incompréhension totale", selon Franck Daoût.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu