Économie – Social

Renault Trucks, propriété de Volvo, va supprimer 591 postes en France

France Bleu mardi 28 avril 2015 à 15:01

L'usine Renault Trucks de Blainville sur Orne (14)
L'usine Renault Trucks de Blainville sur Orne (14) © Radio France - -Francis Gaugain -

La direction du groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks depuis 2001, a annoncé ce mardi qu'elle comptait supprimer 591 postes. Ce sont essentiellement les services administratifs qui seront touchés par cette réorganisation ; mais la direction assure qu'elle veut limiter le nombre de départs contraints.

Renault Trucks SAS va supprimer 591 postes en France : c'est ce qu'a annoncé la direction de l'entreprise dans un communiqué, ce mardi. Des suppressions de postes issues de la restructuration de son organisation commerciale, et qui toucheront donc essentiellement les services administratifs, basés au siège de l'entreprise, à Saint-Priest (Rhône). 

"Ce projet, qui ne touche pas les forces de vente, prévoit le maintien de tous les sites de fabrication de camions, et de leurs composants, en France, et n'affecterait pas les postes d'agents de production ", assure la direction dans un communiqué. En outre, cette restructuration devrait s'accompagner de la création de 79 postes, soit une perte nette de 512 emplois.

Limiter les départs contraints

Objectif du groupe Volvo, propriétaire depuis 2001 de Renault Trucks : gagner en efficacité et réduire "ses coûts structurels, actuellement trop élevés ", pour "accroître ses ventes " et "construire un avenir durable " pour ses activités en France, pays qui constitue son deuxième marché. 

La direction promet également qu'elle a "la volonté de limiter autant que possible le nombre de départs contraints ". En mars 2014, la direction de l'entreprise avait annoncé la suppression de 508 emplois, dont 319 sur les sites situés autour de Lyon.