Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rénovation du quartier du Grand Parc à Bordeaux : des locataires en colère

-
Par France Bleu Gironde

A Bordeaux, des locataires de trois immeubles du Grand Parc ont exprimé leur colère mercredi face à la direction d’Aquitanis, le gestionnaire des logements. En cause : les travaux de réhabilitation en cours des résidences H et I, qu’ils jugent mal coordonnés et mal menés.

Une cinquantaine de locataires du Grand Parc ont interpellé la direction d'Aquitanis sur les problèmes du chantier.
Une cinquantaine de locataires du Grand Parc ont interpellé la direction d'Aquitanis sur les problèmes du chantier. © Radio France - Damien Triomphe

Le chantier est mal organisé , les travaux sont mal faits , trop longs , trop bruyants , trop poussiéreux . C'est ce qu'estime la cinquantaine de locataires rassemblés mercredi après-midi au pied du bâtiment H du Grand Parc à Bordeaux, l'une des trois résidences concernées par l'opération.

Là-bas, le gestionnaire Aquitanis a lancé il y a un peu plus d'un an un vaste chantier de réhabilitation de trois immeubles du Grand Parc. Les travaux concernent plus de 500 logements , pour un coût global de 34 millions d'euros – un peu plus de 60 000 euros par habitation.

L'amicale des locataires, soutenue par la Confédération nationale du logement de Gironde, ne remet pas en cause la nécessité des travaux, mais bien leur gestion. Selon eux, les nuisances entraînées par le chantier sont devenues aujourd’hui insupportables .

Leur pétition a recueilli plus de 230 signatures. L'amicale des locataires réclame plus d’informations et de communication de la part de la direction d’Aquitanis, aussi plus d’écoute , également une réduction des loyers pendant toute la durée des travaux.

"On en a marre de subir tous ces travaux, on n'est pas entendu !" — Christophe Boutier

Christophe Boutier : "On en a marre de subir tous ces travaux, on n'est pas entendu !"

A l’origine, les locataires en colère devaient se retrouver ce mercredi en début d’après-midi, pour ensuite aller manifester leur ras-le-bol au siège d’Aquitanis, à Ginko. Mais finalement, la direction a annoncé la veille mardi se rendre sur place pour les rencontrer, en bas de l’immeuble H, où les travaux sont actuellement en cours. Une rencontre qui a donné lieu à de vifs échanges .

Les habitants du Grand Parc ont reproché à la direction d'Aquitanis sa gestion des travaux

Une réunion formelle entre la direction d’Aquitanis et les locataires a été fixée le 4 juin prochain , à l'agence du Grand Parc.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess