Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Rentrée scolaire : c'est le grand rush dans les magasins

lundi 24 août 2015 à 17:11 Par Nausicaa Ferro, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A une semaine de la rentrée scolaire, les familles se précipitent dans les grandes surfaces pour acheter les fournitures scolaires et les vêtements pour leurs enfants. Cette année le budget rentrée est estimé à 190€. L'allocation de rentrée scolaire s'avère indispensable.

La rentrée scolaire et les achats qui vont avec
La rentrée scolaire et les achats qui vont avec © Radio France

Vêtements, chaussures, fournitures scolaires, c'est la ruée dans les grandes surface à une semaine de la rentrée des classes. Dans les magasins, on s'affaire, mais toujours en gardant un œil sur les prix.

Dans les allées de la grande surface de Bourg-Achard dans l'Eure, Virginie, maman de deux petites filles en école primaire remplit son caddie avec tout l’atiraille pour la rentrée. "Les stylos bille bleus rouges noirs et verts, les feutres de toutes les couleurs, l'ardoise, ça repart pour une année" , raconte t-elle. 

L'indispensable allocation de rentrée scolaire

Virginie est mère au foyer. Son mari est routier. La famille touche l'allocation de rentrée scolaire comme 27 155 autres foyers dans l'Eure, soit environ 380 euros. Un soulagement pour le budget : "Ça permet de racheter des vêtements neufs et des choses neuves".

Mais cette maman fait toujours attention aux dépenses. Par exemple, le cartable est renouvelé tous les deux ans ans. Gabrielle, la cadette, en a eu un nouveau cette année. 

Scolarité toujours plus chère

Plus loin, au rayon cahiers, Nathalie complète la liste de fourniture pour son fils qui entre en CP. La liste est courte. Mais quand ses deux aînés étaient au collège, presque toute l'allocation de rentrée était dépensée : "Il y a plus de fournitures, plus de feuilles à acheter, les cahiers... même les calculatrices coûtent 100 euros. Ça fait un gros budget" .

Cette année le coût de la rentrée scolaire pour un élève entrant en 6e est estimé à 190 euros, un chiffre en hausse de 0,7 % par rapport à 2014.