Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les commerçants auxerrois heureux de rouvrir le 28 novembre mais prudents

-
Par , France Bleu Auxerre

Du soulagement mais aussi beaucoup de prudence : les commerçants auxerrois vont pouvoir rouvrir dès ce samedi leurs boutiques, comme dans le reste du pays. Une décision attendue avec impatience avec laquelle ils espèrent sauver au moins en partie le mois de décembre.

Daniel Libolt et Gilles Orilia, commerçants auxerrois, accueillent la réouverture le 28 novembre avec soulagement
Daniel Libolt et Gilles Orilia, commerçants auxerrois, accueillent la réouverture le 28 novembre avec soulagement © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

L'annonce est tombée au bout de dix minutes ce mardi soir, lors de l'allocution d'Emmanuel Macron : "à partir du samedi 28 novembre, tous les commerces pourront rouvrir". "On rouvre, ça y est, _bien sûr qu'on est content_", se félicite Daniel Libolt, gérant de plusieurs boutiques de vêtements et d'un fast food Subway dans la zone commerciale des Clairions à Auxerre. "C'est une bonne chose, ajoute Gilles Orilia, gérant de deux boutiques de vêtement et de puériculture dans la même zone. C'est un début de soulagement."

Lot d'incertitudes pour décembre

"On a _de l'espoir et de l'incertitude en même temps_, lance le commerçant. Décembre est le plus gros mois de l'année, on espère que ça le sera, mais on ne veut pas être débordé au risque de refermer derrière !" C'est un numéro d'équilibriste auquel les gérants de boutiques vont en effet devoir se livrer pour profiter des achats de Noël tout en contrôlant les flux de clients. 

La réouverture doit se faire avec "des protocoles sanitaires stricts" a précisé Emmanuel Macron lors de son allocution : le premier ministre Jean Castex devrait en préciser les modalités ce jeudi. La règle d'un client pour 8 mètres carré a été évoquée ces derniers jours : "on attend des précisions, on ne connait pas les règles encore, temporise Daniel Libolt. Et si c'est ça, est-ce qu'on compte la surface de vente totale du magasin, ou la surface moins le mobilier et les équipements ? On n'a pas encore la réponse"

Difficultés financières

"On n'est pas vraiment enthousiaste de la réouverture car on a tellement de soucis derrière, tellement de pression, explique Daniel Libolt. _Sur décembre, on s'attend à perdre malgré tout 85.000 euros de chiffre d'affaires_, et on a déjà perdu trois mois avec les confinements". Il a déjà fait une croix sur 250.000 euros au printemps et en novembre, sur 3,5 millions d'euros annuels d'ordinaire. Les perspectives pour 2021 sont donc plus qu'incertaines, surtout si les clients ne sont pas au rendez-vous dans les prochaines semaines. Au-delà des aides de l'Etat, il lui reste aussi des stocks de marchandises d'hiver, désormais difficiles à écouler, et les congés payés de ses salariés qui ont continué à s'accumuler.

Le prêt garanti par l'Etat, c'est très bien mais ça reste une dette !

"Depuis le deuxième confinement, on sait qu'on en aura peut-être un troisième, on a maintenant cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, s'inquiète Gilles Orilia. Si tout le monde ne joue pas le jeu, _est-ce qu'on ne risque pas de devoir refermer dans trois semaines, un mois ou deux ? Là, on ne se relèvera pas_".

=> Une sortie du confinement en trois étapes avec dès le 15 décembre la fin des interdictions de déplacement si la situation sanitaire le permet. Que pensez-vous de ce calendrier en 3 temps ? Etes-vous soulagé de pouvoir sans doute fêter Noel en petit groupe ? Allez-vous tout de même continuer vos efforts ? Réagissez en direct sur France Bleu Auxerre ce mercredi matin de 6h à 8h et prenez la parole entre 8h20 et 8h30.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess