Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture d'Auchan Semécourt "dans une grosse poignée de jours"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un audit a été lancé pour analyser la structure du magasin après le glissement d'une pièce de la charpente qui a nécessité, par mesure de précaution, la fermeture du plus grand hypermarché de Moselle. Pas de date précise pour la réouverture. Le préjudice est estimé à 2,5 millions d'euros.

Le périmètre du centre commercial Auchan Semécourt est fermé au public
Le périmètre du centre commercial Auchan Semécourt est fermé au public © Radio France - Cécile Soulé

Toujours pas de date de réouverture d'Auchan Semécourt. Ce sera dans "une grosse poignée de jours", précise le directeur du magasin, Eric Hassan. Le plus grand hypermarché de Moselle est fermé depuis une semaine (depuis le vendredi 21 avril) à cause d'une pièce de la charpente qui menaçait de tomber. Après l'évacuation en urgence des salariés et clients du supermarché et des 80 boutiques de la galerie commerciale, un audit a été lancé pour comprendre le problème et analyser toute la structure du bâtiment (15.000m2 pour le supermarché, 15.000 m2 pour la galerie commerciale). Pour Auchan Semécourt, le préjudice est estimé à ce jour à 2,5 millions d'euros, l'équivalent d'une semaine de chiffre d'affaire.

"Il n'y avait pas de signes avant-coureurs, ce n'est la faute de personne"

Une commission de sécurité était passée il y a un an environ mais n'avait rien détecté de défaillant. Comme il n'y avait eu aucun travaux sur la structure, cette commission n'avait pas vocation à l'examiner en détail. Ce n'est donc que vendredi dernier qu'une salariée au rayon jardinage, a vu qu'une pièce de la charpente avait glissée de 20 cm et menaçait de tomber. Pour le directeur d'Auchan Semécourt, Eric Hassan, cette situation n'était pas prévisible: "Il n'y avait pas de signes avant-coureurs, ce n'est la faute de personne".

En parallèle de l'audit de la structure, une trentaine de tours ont été installées pour soutenir les poutres du bâtiment. Et en attendant la réouverture, une grosse partie de la marchandise va être jetée. Les frigos fonctionnent toujours mais de nombreux produits- yaourts, fromages, jambon- arrivent en date limite de consommation. Certains aliments pas encore périmés seront donnés à la Banque alimentaire ou aux Restos du Coeur. Le site est inaccessible actuellement.

"La situation n'est pas simple"

Les 450 salariés d'Auchan prennent actuellement des congés, des récupérations ou rendront des heures de travail à la réouverture, mais ils ne sont pas au chômage technique. 400 salariés de la galerie marchande ne peuvent pas travailler non plus. Leurs commerces font jouer actuellement leur assurance. Le directeur d'Auchan Semécourt que "la situation n'est pas simple".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess