Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des commerces : la présidente de Gironde Tourisme veut "un éclaircissement sur les dates"

-
Par , France Bleu Gironde

Le gouvernement devrait respecter le calendrier prévu pour la réouverture, a dit mardi Gabriel Attal, son porte-parole. Les terrasses et autres lieux culturels devraient donc rouvrir à la mi-mai. La présidente de Gironde Toursme Pascale Got était l'invitée de France Bleu Gironde, ce jeudi.

Pascale Got, conseillère départementale des portes du Médoc et présidente de Gironde Tourisme était l'invité de France Bleu Gironde ce jeudi.
Pascale Got, conseillère départementale des portes du Médoc et présidente de Gironde Tourisme était l'invité de France Bleu Gironde ce jeudi. © Radio France - Thomas Coignac

En mai, fais ce qu'il te plaît ? Alors que la restriction de 10 kilomètres pour les déplacements doit être abolie le lundi 3 mai, le gouvernement tient une conférence de presse, ce jeudi à 18 heures. Elle pourrait permettre d'y voir plus clair sur les ouvertures de commerces. "Il est prévu qu'à la mi-mai certaines terrasses et certains lieux de culture rouvrent" a dit mercredi Gabriel Attal. "Il faut qu'il y ait un éclaircissement sur les dates", lui répond Pascale Got. La présidente de Gironde Tourisme était l'invitée de France Bleu Gironde, ce jeudi matin. 

Réécouter l'interview de Pascale Got.

Cette date de réouverture, "entre le 13 et le 17 mai, ce n'est pas tout à fait pareil, étant donné qu'il y a un long week-end. Si c'est avant ce long week-end, les professionnels seront enclins à faire l'effort. Si c'est après, puisqu'après il n'y a plus beaucoup de ponts au mois de mai, je pense que certains attendront peut-être juin", explique Pascale Got. Dans une tribune publiée dans le journal Le Parisien Aujourd'hui en France, ce jeudi, 12 fédérations de commerçants et 150 dirigeants de chaînes de magasins demandent la même chose, à savoir une ouverture le 10 mai. 

Malgré ces perspectives, avec (enfin) une date de réouverture, certains commerçants "vont être prudents", pense Pascale Got, "notamment sur les grosses structures, qui nécessitent une infrastructure beaucoup plus lourde à lancer". "C'est vrai qu'il y a eu un 'stop and go' au niveau des annonces, qui fait qu'il y a des professionnels qui avaient recruté qui ont dû arrêter les contrats. Donc chat échaudé craint l'eau froide", ajoute la présidente de Gironde Tourisme. Pour autant, elle anticipe qu'"il est sûr qu'il va y avoir du monde dès lors que la réouverture va se faire. Tout le monde a envie de prendre l'air, d'aller s'asseoir à une terrasse de café, de boire un café". 

Les Girondins "ont redécouvert des petites pépites historiques, patrimoniales et naturelles"

Les vacances de Pâques, soumises à cette interdiction de dépasser les 10 kilomètres se sont passées "très gentiment", en Gironde, constate Pascale Got. "Dès lors que beaucoup d'infrastructures étaient fermées, comme les musées, on ne va pas dire que ça a été très optimum". Mais les Girondins en ont profité pour découvrir les abords de chez eux. "Ce qui a bien fonctionné, c'est ce que nous avions fait sur Gironde Tourisme, 'Qu est-ce qu'on peut faire dans un rayon de 10 km ? Notre site a été très largement utilisé et sur le terrain, on a vu des petites familles, des grands-parents venir visiter ou profiter d'espaces naturels près de chez eux. Ils ont redécouvert des petites pépites historiques, patrimoniales et naturelles qui étaient souvent banalisées", se réjouit Pascale Got. 

Certains professionnels nous font remonter des réservations à 50% cet été 

La saison estivale, en revanche, s'annonce sous de meilleures auspices, anticipe la présidente de Gironde Tourisme. "Sur le littoral, certains professionnels nous font remonter des réservations à 50%. Nous sommes, sur les plateformes de réservations, dans le trio de tête des destinations recherchées". De quoi espérer, "si la météo est de la partie, une belle saison en termes de fréquentation ". Les attentes des Français pourraient combler les commerçants. Ils "ont envie de bouger" et "de se faire plaisir" croit savoir Pascale Got. "Et donc, on peut espérer que le panier moyen soit en hausse par rapport à l'année dernière". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess