Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des commerces le 11 mai : "Il faut que le client n'ait pas peur" dit une commerçante clermontoise

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Edouard Philippe a confirmé ce mardi après-midi la réouverture des commerces le 11 mai, sauf pour les cafés et les restaurants. La décision est bien accueillie par la présidente de Clermont Commerce Hélène Martin. Même si la route vers une reprise totale sera longue.

Le 21 mars 2020, une boulangerie de Clermont-Ferrand affichait à l'entrée du magasin ce message sanitaire.
Le 21 mars 2020, une boulangerie de Clermont-Ferrand affichait à l'entrée du magasin ce message sanitaire. © Radio France - Isabelle Gaudin

C'est la bonne nouvelle qu'accueille bon nombre de trésoreries de petits commerces. Dans son plan de déconfinement, Edouard Philippe a annoncé la réouverture le 11 mai des commerces, à l'exception des cafés-restaurants. C'est évidemment un soulagement pour les commerçants, comme Hélène Martin qui tient une boutique dans le quartier de Monferrand, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), également présidente de l'association Clermont Commerce, qui rassemble près de 500 commerces. 

Un regroupement pour acheter des masques 

Pour autant, le Premier Ministre explique que le masque doit être recommandé pour le personnel et les clients. "Avec le soutien de la CCI, nous nous sommes regroupés pour acheter des masques pour démarrer [la période de déconfinement] à prix défiant toute concurrence" explique la commerçante. Néanmoins, elle note que pour les clients, "c'est à chacun de faire en sorte qu'ils aient des masques" pour eux à l'entrée des magasins. 

Hélène Martin sait néanmoins que la route vers la reprise de l'activité sera longue. "Il faut que le client n'ait pas peur. Il faut qu'il revienne, qu'il se promène et qu'il ait envie d'acheter chez nous. Il faut inventer, _peut-être faire de jolies vitrines_" lance-t-elle comme un appel aux clermontois. Avec néanmoins une crainte pour l'avenir : "les entreprises et commerces qui étaient déjà fragiles ne s'en remettront pas". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess