Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Réouverture des discothèques : le protocole "va être ingérable" pour cette gérante lavalloise

Par

Même s'ils sont impatients de rouvrir après un an et demi de fermeture, les patrons de boîtes de nuit mayennais craignent le protocole sanitaire imposé pour leur réouverture potentielle au début de l'été, annoncée normalement ce lundi par Emmanuel Macron.

Une jauge de 65% maximum et des tables de six personnes Une jauge de 65% maximum et des tables de six personnes
Une jauge de 65% maximum et des tables de six personnes © Maxppp - Vincent Michel

Après un an et demi de fermeture totale, les discothèques pourraient connaître ce lundi 21 juin leur date possible de réouverture par le président de la République Emmanuel Macron. Les syndicats évoquent déjà le début de l'été mais avec un protocole sanitaire strict. Impossible de rouvrir dans ces conditions répondent pour le moment les gérants de boîtes de nuit, notamment mayennais, qui assurent que plus de 90% d'entre eux préféreraient attendre avant de retrouver les clients. "Avec des conditions comme celles-ci, on ne pense pas y arriver", assure Maxence Cyprès, la gérante du Donjon, dans le centre-ville de Laval. 

Publicité
Logo France Bleu

Une jauge et des masques sur la piste de danse 

Parmi les conditions possibles, une jauge à 65%. "Ça veut dire sélectionner une clientèle, qui ne viendra que sur réservation, les gens qui arrivent et qui n'ont pas le pass sanitaire et qui ne sont pas vaccinés, ils vont rester dehors et ça peut créer des problèmes", explique Maxence Cyprès. 

Autre problème à gérer selon elle : le masque sur la piste de danse. "On va devoir jouer un peu les flics toute la soirée", ajoute la gérante. Des vigiles devraient également être embauchés pour surveiller le fumoir ou les toilettes. Trop de contraintes selon Maxence Cyprès, qui préfère "ne pas prendre de risques" et attendre plutôt le mois de septembre avant de rouvrir. 

Si en septembre, on est sûrs de rouvrir comme avant, je préfère attendre - Maxence Cyprès, gérante du Donjon à Laval 

Pas assez de personnes vaccinées 

Pour le patron d'une autre discothèque lavalloise, le Deluxe, c'est le pass sanitaire qui pose surtout problème. Il n'y a pas assez de personnes vaccinées estime Marc Leroyer et hors de question de demander un test PCR. "Vous n'allez pas faire un test PCR chaque semaine pour aller le week-end en boîte", ajoute-t-il, "ce protocole est inapplicable". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu