Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des discothèques : "seuls deux établissements sur dix vont rouvrir"

-
Par , France Bleu Nord

Les discothèques peuvent rouvrir à compter du 9 juillet en France mais avec un protocole sanitaire strict. Beaucoup de professionnels ne vont pas profiter de ce feu vert du gouvernement. Invité de France Bleu Nord, Morgan Dalle, porte-parole de SOS CHRD en détresse explique pourquoi.

Morgan Dalle, patron de l'Antique café à Béthune
Morgan Dalle, patron de l'Antique café à Béthune © Radio France

Morgan Dalle est le patron de l'Antique café à Béthune et le porte-parole de "SOS CHRD en détresse" (CHRD pour cafés, hôtels, restaurants et discothèques). Ce collectif regroupe plus de 7400 professionnels à travers la France.  Pour lui, seulement 20% des discothèques vont ouvrir cet été, essentiellement les établissements qui travaillent en saison, sur le littoral par exemple. Pour les autres, dit-il, "_le pass sanitaire est trop restrictif. C'est un véritable check-point sanitaire. Avec 8% des jeunes vaccinés, nos établissements seront très peu fréquenté_s."

Une réouverture non rentable

Morgan Dalle prend l'exemple de sa discothèque de Béthune qui se trouve à 200 mètres d'un  bar de nuit musical et qui ferme à 4 heures du matin.  "Il peut accueillir énormément de clients et sans pass sanitaire, explique-t-il, donc _il y a une vraie rupture d'égalité_. Les jeunes, une fois ou deux, se mettront un coton-tige dans le nez pour sortir en discothèque mais ne le feront pas tous les week-ends." Le gérant de l'Antique café pense à ses 10 salariés qui ont envie de reprendre le travail et qui voient les bars d'à côté se remplir, sans pass sanitaire. 

Le porte-parole de "SOS CHRD" précise que le gouvernement a proposé aux gérants de discothèques de mettre des tentes devant les établissements avec des tests antigéniques mais il constate qu'"il en manque cruellement en France."   

Tenir jusqu'au 30 septembre

Pour Morgan Dalle, les professionnels attendent la levée de toutes les restrictions fin septembre mais il craint la casse économique d'ici là puisque les aides de l'Etat se terminent à la fin de l'été. "Il y a 131 discothèques sur 1500 qui ont déjà déposé le bilan et 250 sont en difficulté." Philosophe, il conclut que "le pire a été évité" puisque le port du masque ne sera pas obligatoire dans les discothèques cet été. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess