Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des magasins Emmaüs dans l'Indre : "On sent la solidarité de jour en jour"

-
Par , France Bleu Berry

Emmaüs a obtenu du gouvernement une dérogation pour rouvrir ses magasins pendant le troisième confinement à partir de mardi 13 avril. Une question de survie pour l'association, mais cette dérogation provoque aussi la joie des compagnons et clients dans l'Indre.

Emmaüs a obtenu une dérogation pour rouvrir ses magasins pendant le troisième confinement à partir de mardi 13 avril, ici à Déols dans l'Indre.
Emmaüs a obtenu une dérogation pour rouvrir ses magasins pendant le troisième confinement à partir de mardi 13 avril, ici à Déols dans l'Indre. © Radio France - Solène de Larquier

Tout au bout de l'allée Abbé Pierre à Déols, le parking du magasin Emmaüs voit défiler un balais de voitures. Depuis mardi 13 avril, le réseau solidaire a obtenu le droit de rouvrir ses magasins sur tout le territoire pendant le confinement, pour la plus grande joie des 70 "compagnons" qui vivent et travaillent dans la communauté Emmaüs de l'Indre. "Dès qu'on a su qu'on pouvait rouvrir, on a tous mis la main à la patte, tous ensemble" explique Gregory, compagnon-responsable qui travaille à Déols depuis deux ans. "On continuait à travailler ces dernières semaines, mais sans voir nos clients, ce n'était pas pareil..." Comme pour lui donner raison, la sonnerie du téléphone retentit quasiment toutes les minutes. "C'est très bon signe pour nous, et vous voyez, tous les compagnons autour ont le sourire" avance Gregory.

ECOUTEZ - Une réouverture animée pour l'Emmaüs de Déols

A l'entrée, un compagnon nous distribue du gel hydroalcoolique, un autre assure le comptage en confiant une petite bille à chaque client. La jauge est limitée à 100 personnes "alors qu'on aurait la capacité d'accueillir 130 vu nos 1300m²" assure le directeur. Une grande partie des objets sont d'ailleurs disposés dehors, rangés par thème, et les flâneurs profitent des stands en plein air.  "C'est une bouffée d'air, la sortie du jour" explique Mickaël avant d'ajouter : "En plus les magasins sont fermés, il y a pas mal de choses qu'on ne peut pas trouver. Ici, ils ont un bon rayon bricolage avec des prix attractifs." Le Castelroussin repartira avec deux vieux lustres. Un peu plus loin, Christiane est venue d'Etrechet, elle a repéré plusieurs Tupperware : "Etant confinée, ça permet de voir du monde tout en gardant les distances. Et puis c'est utile, je participe un petit peu pour aider les gens qui en ont besoin" affirme la retraitée. 

Une grande partie des objets sont disposés dehors.
Une grande partie des objets sont disposés dehors. © Radio France - Solène de Larquier

200.000 euros de perte en 2020 dans l'Indre

L'association Emmaüs ne reçoit aucune subvention de l'Etat, par principe, elle est autonome. Obtenir cette dérogation pour rouvrir était donc une question de survie. Dans l'Indre, le réseau a enregistré 200.000 euros de perte en 2020 et l'année 2021 s'annonce encore plus en recul. "On a eu le soutien de l'Etat pour rouvrir et ça, c'est très, très important pour nous, car on peut à nouveau recevoir les dons, on peut vendre et ça nous aide à survivre. La solidarité, on la sent de jour en jour" explique le compagnon-responsable. 

On peut à nouveau recevoir les dons, on peut vendre et ça nous aide à survivre. La solidarité, on la sent de jour en jour.

Car il y a un lien social très fort avec les clients fidèles dont fait partie Christiane et son mari qui habitent à Châteauroux. "On a su que ça avait rouvert en se baladant en ville, donc on est venu tout de suite. D'abord pour voir comment ça se passe à la communauté, parce qu'on les connaît depuis des années. Là, on vient d'apprendre qu'un compagnon a réussi des examens. On est content et vous voyez, il est venu tout de suite nous le dire quand on est arrivé. C'est... une famille." confie dans un sourire la Castelroussine qui en a profité pour chiner un service à café.

Les 70 "compagnons" qui vivent et travaillent dans la communauté Emmaüs de l'Indre sont ravis de revoir les clients.
Les 70 "compagnons" qui vivent et travaillent dans la communauté Emmaüs de l'Indre sont ravis de revoir les clients. © Radio France - Solène de Larquier

La Boutique de Châteauroux-centre toujours fermée "par solidarité avec les commerçants"

Le réseau d'Emmaüs a choisi de rouvrir trois de ses quatre magasins dans l'Indre, avec les horaires habituels. Seule la boutique située en centre-ville de Châteauroux reste portes closes, c'est un choix de l'association, par solidarité avec les commerçants fermés. Le service de ramassage fonctionne bien, tellement d'ailleurs qu'il y a au moins deux semaines d'attente. Probablement l'effet ménage de printemps pendant le confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess