Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des bars et restaurants : "on perd un peu notre ADN, mais heureux de pouvoir rouvrir"

-
Par , , France Bleu Cotentin
Reville, France

Après pratiquement trois mois de fermeture, le gouvernement annonce la réouverture des bars et restaurants le 2 juin. A Réville, le Goéland 1951 s'apprête à retrouver ses clients, mais devra respecter toute une série de règles.

///
/// - Pierre Jeanclaude - DR

C'est la phase 2 du déconfinement avec une mesure qui était très attendue : la réouverture mardi 2 juin des bars et restaurants. Les établissements devront respecter des consignes strictes : des tables séparées d’un mètre, pas plus de dix personnes à la même table et pour les bars l'interdiction de consommer debout à l’intérieur.

A Réville, le bar-restaurant de plage le Goéland 1951 est concerné à double titre. Pour Pierre JeanClaude, l'un des gérants de l'établissement, l'essentiel c'est de pouvoir retrouver les clients. _"_C'est une satisfaction, même s'il y a encore quelques inquiétudes parce qu'on tient un établissement multi-facettes avec un bar, un restaurant et des concerts. Il nous manque des réponses. On ne pourra pas faire ce qu'on fait d'habitude, donc on va perdre notre ADN provisoirement, mais je m'estime déjà heureux de pouvoir rouvrir mardi prochain"

L'établissement a déjà anticipé les règles annoncées par le gouvernement."On a déjà écarté les tables d'un mètre, on a commandé des masques pour le personnel et installé des distributeurs de gel hydroalcoolique partout", détaille le co-gérant qui espère limiter la casse de la période de fermeture sur la période estivale. 

Une vidéo humoristique pour pointer toutes les incertitudes

Le réalisateur granvillais Jonathan Perrut, en est à sa vingtième vidéo pour Le Goéland. Et cette fois-ci, "nous étions angoissés avant de poster la vidéo, la faute de goût est vite arrivée, surtout dans ce contexte". 

L'angoisse s'est rapidement envolée, pour faire place à la joie, "cette vidéo est devenue un étendard dans la profession, avec les "ou pas" caractéristiques de cette situation où l'on ne sait pas grand chose finalement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess