Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée spéciale "Tous en terrasse", le 19 mai

Réouverture des commerces : derniers préparatifs à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Derniers coup de balai, de chiffon à poussière. Il faut encore arranger les vitrines. Ce lundi, quelques commerçants du centre-ville de Limoges terminent de nettoyer leur magasin avant la réouverture annoncée ce mercredi 19 mai.

Derniers préparatifs dans ce magasin de la rue du Consulat, à Limoges, avant la réouverture le 19 mai
Derniers préparatifs dans ce magasin de la rue du Consulat, à Limoges, avant la réouverture le 19 mai © Radio France - Valérie Mosnier

Ils sont fermés depuis fin mars, soit un mois et demi. Les commerces, qualifiés de non essentiels, préparent eux aussi leur réouverture ce mercredi 19 mai. Magasins de prêt-à-porter, chaussures, décoration, etc... Depuis quelques jours déjà , on s'active en arrière boutique pour être fin prêt. C'était le cas encore ce lundi,  dans le centre ville de Limoges. 

Près de la place de la Motte, Patricia Brémont est perchée sur son escabeau, en train de nettoyer la vitrine de son magasin de chaussures, "Allure".  A l'intérieur, toute la nouvelle collection est arrivée. Patricia, avec une amie, a tout rangé, réagencé, vendredi dernier avec une amie. 

Ce lundi, elle peaufine la réouverture, qu'elle assimile plus à une première ouverture. La commerçante devait ouvrir en novembre dernier, mais le deuxième confinement a repoussé l'échéance d'un mois. Quelques semaine d'activité, et Patricia dû refermer. 

Les clients seront-ils au rendez-vous ? 

Alors aujourd'hui, elle est excitée de reprendre, mais pas d'euphorie : "Même si je suis hyper heureuse, ce mois et demi m'a un peu coupée dans mon rythme. Et puis de se dire : est-ce que le client va venir ? Tout va être ouvert, les clients vont aller dans les magasins, mais est-qu'ils vont venir me voir, est-ce qu'ils vont avoir des priorités ? Donc, c'est vrai qu'il y a un peu d'appréhension."

Chez le Maroquinier "Paul Marius", Céline Lebas, la responsable, et deux salariés s'activent. Eux aussi sont impatients de revenir travailler. La nouvelle collection est, là aussi, en train d'être installée, pour donner un autre visuel aux clients. Mais, dans cette boutique aussi, malgré la joie on s'interroge : "Est-ce que véritablement les gens nous attendent ? Est-ce qu'ils vont avoir peur qu'il y ait trop de monde en ville ? Des clients sont restés chez eux longtemps, avec le télétravail, qui ne sont pas beaucoup sortis, et qui ont d'autres habitudes d'achats... J'attends de voir." La commerçante attend la journée de samedi pour se faire une idée plus précise. 

De l'engouement, mais pas d'excitation

Pas d'euphorie non plus pour le gérant de la boutique "Au temple du jeu". Il est l'un des rares à avoir continué le click & collect sur le centre-ville limougeaud. Pour lui, la réouverture ce 19 mai signifie surtout un gros ménage de printemps, car la boutique s'est transformée au fil des semaines en petit entrepôt avec des colis un peu partout, du papier bulle. "L'engouement est là" explique Arthur Margogne, "mais je ne suis pas dans l'euphorie non plus dans le sens où cette réouverture, c'est pas nouveau. On l'a déjà vécue. Je suis très content de rouvrir, mais il n'y a plus l'excitation des premières fois".  Arthur Margogne est surtout impatient de voir rouvrir ses collègues de la rue Adrien Dubouché. 

Gros ménage en perspective. La boutique de jeux de société s'est transformée au fil des semaines en petit entrepôt
Gros ménage en perspective. La boutique de jeux de société s'est transformée au fil des semaines en petit entrepôt © Radio France - Valérie Mosnier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess