Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Reprise de Lennon Leberre Joncour : 40 salariés de l'entreprise de travaux sur 66 vont conserver leur emploi

jeudi 10 janvier 2019 à 17:50 Par France Bleu Breizh Izel, France Bleu Breizh Izel

Ils attendaient depuis mardi soir, après l'audience au tribunal de commerce de Quimper. Les salariés sont maintenant fixés sur leur sort : 5 salariés reprennent l'entreprise, et garde deux-tiers des emplois environ

Yves Madec, technico-commercial chez Lennon Leberre Joncour, compte parmis les cinq salariés ayant déposé un projet de reprise de l'entreprise
Yves Madec, technico-commercial chez Lennon Leberre Joncour, compte parmis les cinq salariés ayant déposé un projet de reprise de l'entreprise © Radio France - Thomas Lavaud

Quimper, France

L'entreprise de travaux et de rénovation Lennon-Leberre-Joncour, basée à Pont-l'Abbé, connait désormais son avenir. 

Ce jeudi, le tribunal de commerce de Quimper a choisi l'offre de reprise déposée par cinq salariés. Elle a été préférée à une autre offre, présentée elle par une société quimpéroise.

40 salariés repris sur 66

Sur les 66 salariés, l'offre de reprise retenue par la justice commerciale prévoit de conserver 40 personnes. Un mandataire va donc accompagner les 26 salariés victimes d'un licenciement économique. C'est plus du tiers des effectifs de l'entreprise.

70 chantiers à finaliser

Yves Madic, technico-commercial pour Lennon Leberre Joncour est un des cinq salariés ayant monté le projet de reprise. Il pensait aux clients après publication du jugement : "Le plus important est de se remettre au travail, pour les clients qui attendent le démarrage de leur chantier ou la poursuite de leur travaux. Mais aussi d'accompagner les clients de maisons individuelles dont, malheureusement, les projets n'ont pas été repris par notre offre. On va les accompagner par le biais d'une caisse de garantie.