Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève de la faim à l'hôpital psychiatrique du Rouvray près de Rouen: reprise des négociations

jeudi 7 juin 2018 à 12:40 Par Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

17ème jour de grève de la faim à l'hôpital psychiatrique du Rouvray, dans l'agglomération de Rouen. Une réunion imprévue ce jeudi matin en préfecture de Seine-Maritime a permis de rouvrir le dialogue entre l'intersyndicale et l'Agence régionale de santé.

200 manifestants se sont rassemblés devant l'Agence régionale de santé
200 manifestants se sont rassemblés devant l'Agence régionale de santé © Radio France - Anne Bertrand

Rouen, France

Peut-être une éclaircie dans le conflit qui oppose depuis plus de deux semaines les personnels soignants de l'hôpital psychiatrique du Rouvray, à Sotteville lès Rouen, à la direction générale de l'Agence régionale de santé (ARS). La préfecture de Seine-Maritime a organisé une rencontre en urgence ce jeudi matin entre les deux parties. 

Aucune promesse n'a été faite aux représentants syndicaux lors de cette réunion mais, à la sortie, Jean-Yves Herment, délégué CFDT (et ex-gréviste de la faim sommé d'arrêter pour raisons médicales), était plus confiant que la veille: "On a eu des personnes qui ont pris leurs responsabilités. Les discours changent un peu. _Je pense qu'ils vont se rendre compte qu'il manque structurellement de postes chez nous_"

Quatre agents de l'hôpital sont toujours en grève de la faim dont l'un depuis 17 jours

Pour la première fois depuis le début du conflit, la direction générale de l'ARS se rend en début d'après midi sur le site de l'hôpital pour entamer une nouvelle phase de négociations. Les grévistes réclament 52 créations de postes en unité de soins, l'ARS en propose 40 mais il s'agit, au moins pour la moitié, de redéploiements, ce que l'intersyndicale refuse en bloc. L'objectif est de trouver une issue au conflit d'ici vendredi soir. Quatre agents de l'hôpital du Rouvray sont toujours en grève de la faim, dont l'un depuis 17 jours.

Devant la préfecture de Seine Maritime étaient rassemblés environ 200 manifestants. Des personnels en blouses blanche mais aussi des cheminots, venus les soutenir. Plus tôt ce matin, les manifestants s'étaient donné rendez-vous devant la Carsat (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail), sur le boulevard industriel à Rouen, avant de se déplacer vers l'Agence régionale de santé, rue Malouet.