Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reprise très progressive du trafic aérien à l'aéroport de Lyon

-
Par , France Bleu Isère

C'était le grand jour pour l’aéroport de Lyon-Saint-Saint-Exupéry, dirigé par le groupe Vinci, en DSP délégation de service public. Les vols commerciaux ont repris aujourd'hui très progressivement avec seulement trois destinations desservies : Bordeaux, Nantes et Toulouse.

4 vols ont eu lieu aujourd'hui à l'aéroport de Lyon, après deux mois d'arrêt
4 vols ont eu lieu aujourd'hui à l'aéroport de Lyon, après deux mois d'arrêt © Radio France - Véronique Pueyo

Durant le confinement, tous les vols commerciaux se sont arrêtés, seuls étaient maintenus ceux qui permettaient d'acheminer des masques ou des soignants. 

Nantes, Bordeaux et Toulouse, premières destinations déconfinées

L'aéroport sort peu à peu de sa longue léthargie. 4 vols Air France -au lieu des 2 à 300 quotidiens avant le Covid 19- ont eu lieu pour Nantes, Toulouse et Bordeaux avec des avions pleins à 70%. Seul le terminal T2 est ouvert pour l'instant, le terminal 1, tout neuf, reste fermé pour réduire les coûts de gestion.

Pour l'instant, le terminal 1, tout neuf, est fermé, seul le Terminal 2 fonctionne
Pour l'instant, le terminal 1, tout neuf, est fermé, seul le Terminal 2 fonctionne © Radio France - Véronique Pueyo

D'ici fin juin, Air France va proposer 11 destinations en France vers les grandes métropoles régionales comme Lille, Strasbourg, Nancy, Biarritz, Caen ou Rennes, tandis que 9 autres compagnies aériennes, comme Easyjet, Volotéa, KLM, la Lufthansa, proposeront à leurs clients à des tarifs très promotionnels 27 destinations, dont certaines hors de France, mais en Europe, en fonction de l'ouverture des frontières. 

Tanguy Bertolus, le président du Directoire, lors de la conférence de presse, à Lyon Aéroport
Tanguy Bertolus, le président du Directoire, lors de la conférence de presse, à Lyon Aéroport © Radio France - Véronique Pueyo

Première destination estivale : la Corse

Pour cet été, la destination qui se dégage, c'est la Corse : "Volotéa et Air Corsica vont programmer beaucoup de vols, beaucoup plus qu'avant le confinement" explique Tanguy Bertolus, président du directoire de Lyon Aéroport. " On pourra aller aussi au Portugal. La hub euro-régionale, comprenez la plate-forme de correspondance qui permet ensuite de voyager à l'international, va rouvrir. On sait aussi qu'il y a une forte attente, dans la région, sur le Maghreb, mais on n'a pas encore d'information sur ce sujet."

Des mesures sanitaires pour voyager en confiance et en sécurité

Bien sûr, la reprise s'accompagne de mesures sanitaires. Le port du masque est obligatoire, 300 protections en plexiglas ont été installées dans les zones d'embarquement, entre personnel et voyageurs, 1000 marquages au sol pour que le client respecte la distanciation sociale. Et puis 5000 kits sanitaires (masques, gel) seront offerts aux 5000 premiers passagers.

Dans les salles d'attente, 200 bandes de ce type ont été posées pour éviter la promiscuité
Dans les salles d'attente, 200 bandes de ce type ont été posées pour éviter la promiscuité © Radio France - Véronique Pueyo

46 bornes de distribution de gel hydro-alcoolique sont disponibles, des mesures renforcées de nettoyage sont prévues, le paiement sans contact a été généralisé. Une campagne, baptisée "Protégeons-nous", est diffusée dans l’aéroport sur 120 écrans et des annonces sonores sont faites toutes les 20 minutes.

Le point d'information et d'assistance médicale a été installé dans le Terminal 2
Le point d'information et d'assistance médicale a été installé dans le Terminal 2 © Radio France - Véronique Pueyo

Un point d'information et d'assistance médicale

Enfin, spécificité de Lyon Aéroport, la direction a voulu l'implantation d'un point d’information et d'assistance sanitaire, ouvert aux voyageurs, leurs accompagnants mais aussi au personnel des 200 entreprises qui travaillent sur le site. "C'est une cabine où vous pouvez vous adressez à 2 pompiers et 2 SIAP, c'est-à-dire des personnes formées aux gestes de premiers secours pour répondre à toutes les questions sur le Covid" explique Cédric Fechter, directeur général de Lyon Aéroport. "Si vous avez un doute, une question, on vous propose un questionnaire, on peut prendre votre température. _Une télé-consultation avec un médecin est possible_, il vous délivre une ordonnance et vous récupérer vos médicaments à la pharmacie de l'aéroport."

Signalons que tout voyageur avant de monter dans l'avion doit signer une attestation sur l'honneur, affirmant qu'il n'est pas malade.

Drôle d'impression pour Josette, qui est arrivée de Toulouse dans un aéroport quasi désert
Drôle d'impression pour Josette, qui est arrivée de Toulouse dans un aéroport quasi désert © Radio France - Véronique Pueyo

Un aéroport presque désert

Josette vient d'arriver de Toulouse, par l'un des tout premiers premiers avions à se poser de nouveau sur la piste de Lyon aéroport depuis plus de deux mois. "C'est très étrange d'arriver dans un aéroport vide, et surtout j'ai le masque depuis 7 heures ce matin, c'est pénible. mais sinon, tout se passe comme d'habitude pour les contrôles, etc... Je vais chez ma fille à Annemasse, je dois ensuite prendre trois trains, car je n'ai pas pu atterrir à Genève à cause des mesures sanitaires."

Mais Josette était prête à tout pour voir son dernier petit-fils, Henry, né durant le confinement : " Je me languis d'arriver !" dit-elle avec beaucoup d'émotion dans la voix. "Il aura deux mois dans deux jours. Et je ne l'ai vu que par Skype !"

Personne ou presque aux guichets d'enregistrement des bagages
Personne ou presque aux guichets d'enregistrement des bagages © Radio France - Véronique Pueyo

Pas de date pour un retour à la normale

Les premiers avions qui ont décollé ou atterri a Lyon hier étaient plein a 70 % environ, selon la direction. Avant le Covid, c’était 130 destinations, 2 à 300 vols par jour proposés par une soixantaine de compagnies. "On n'a pas de date pour un retour à la normale." reconnait Tanguy Bertolus, le président du directoire. "Trop de paramètres entrent en jeu. On ne peut pas faire de pronostics."

Pas de problème pour trouver une place sur les parkings de l'aéroport
Pas de problème pour trouver une place sur les parkings de l'aéroport © Radio France - Véronique Pueyo

En 2019, le chiffre d'affaires de l’aéroport de Lyon était de 200 millions d'euros. Suite au confinement, le manque à gagner sera important mais impossible pour l'instant de l'évaluer, selon la direction.

Lyon aéroport emploie 6000 personnes sur l’ensemble de la plate-forme et génère 36 000 emplois indirects.

L'an dernier, 11 millions de voyageurs y ont transité. On sera très loin du compte en 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess